Dimanche 20 septembre 2020

Saisie d’œuvres de Giacometti au Musée de Coire en Suisse

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 6 juillet 2016 - 434 mots

COIRE (SUISSE) [06.07.16] – La fondation parisienne Alberto et Annette Giacometti a requis la saisie d’une collection d’œuvres d'Alberto Giacometti prêtée au Musée des beaux-arts de Coire, dans les Grisons. Après deux ans de travaux, le musée venait d’inaugurer son nouvel édifice conçu par les architectes Alberto Veiga et Fabrizio Barozzi.

Le ministère public des Grisons a saisi, à titre préventif, une collection d'œuvres d'Alberto Giacometti en dépôt au Musée des beaux-arts de Coire. L’affaire est révélée par l’agence de presse Reuters au lendemain de l’inauguration de la nouvelle annexe du musée. La fondation Alberto et Annette Giacometti basée à Paris avait affirmé dès 2011 que la collection lui a été volée « il y a des décennies », ce qui n’est pas sans poser des questions sur les délais de prescription des poursuites.

La collection – 16 dessins d'Alberto Giacometti ainsi que 101 photographies, notamment de Man Ray, Robert Doisneau et Henri Cartier-Breton, représentant l’artiste originaire des Grisons – a été saisie à la demande des autorités françaises, « depuis deux ans », a précisé à l’agence ats, Claudio Riedi, porte-parole du ministère public des Grisons. Les tribunaux parisiens se prononceront sur le fond pour déterminer si les œuvres ont bien été volées. En fonction du jugement, soit une entraide judiciaire sera mise en place, soit la saisie sera levée. Contactée, la fondation Giacometti nous a indiqué qu’elle ne pouvait pas apporter de précisions « compte tenu de la procédure en cours » et communiquera à l’issue de la procédure.

La collection litigieuse avait été prêtée pour une durée de 15 ans au Musée des beaux-arts de Coire par l’actuel propriétaire, Remo Stoffel, rapporte John Miller pour Reuters. Le promoteur immobilier suisse milliardaire les aurait achetées en 2009 pour un montant d'un million de dollars auprès d'un collectionneur privé.

Après deux ans de travaux, le Musée des beaux-arts de Coire a inauguré mercredi 22 juin l’annexe du musée, dont les trois quarts sont construits sous terre. Le cube de béton conçu par les architectes Alberto Veiga et Fabrizio Barozzi, appelé « Kunst der Fuge » (Art de la fugue), offre 1 600 m2 de surface d'exposition supplémentaires aux 700 m2 de l'ancien bâtiment rénové, la Villa Planta. Il hébergera la collection du musée, qui compte 8 000 œuvres datant du XVIIIe siècle à nos jours, dont un exemplaire de L'homme qui marche d'Alberto Giacometti.

Le chantier a coûté 28,5 millions de francs suisse dont 20 millions financés par le mécène zurichois Henry Carl Martin Bodmer, décédé l'an dernier. Le canton des Grisons a pris en charge les 8,5 millions de francs suisse restants.

Légende photo

L'extension du Bündner Kunstmuseum à Chur (Musée des beaux-arts de Coire) en Suisse a été officiellement ouvert le 22 juin 2016. Le nouveau bâtiment est relié au musée par un passage souterrain - Courtesy Bündner Kunstmuseum / Photo Ralph Feiner / Agence architectes Barozzi Veiga

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque