Samedi 16 novembre 2019

Sacré art

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 22 novembre 2017 - 84 mots

Érotisme  - Phaidon retrace à grands traits l'histoire de l’art de l’érotisme. La couverture, en deux parties évoquant de façon très graphique un sexe féminin ou un Fontana, s’ouvre sur une succession d’œuvres tantôt évocatrices, tantôt plus crues des corps humains et des passions charnelles. Purement plastiques, le choix des œuvres et la mise en regard de celles-ci s’agrémentent fort heureusement de notices prouvant que, si « l’art et la sexualité, c’est la même chose » (Picasso), « l’œuvre d’art érotique a, elle aussi, un caractère sacré » (Schiele).

Rowan Pelling,
L’Art de l’érotisme,
Phaidon, 272 p., 75 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°707 du 1 décembre 2017, avec le titre suivant : Sacré art

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque