Vendredi 23 février 2018

Rubens reste à demeure

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 décembre 2007

LONDRES - L’Institut Courtauld ne rendra pas les trois tableaux de Rubens prétendument spoliés par les Nazis et réclamés par ses anciens propriétaires,. Le Comité consultatif des biens juifs spoliés par les Nazi (The Spoliation Advisory Panel) a établi que Franz Koenings avait utilisé en 1935 ses Rubens comme garantie pour un prêt bancaire. Pour une fois, les Nazis sont hors de cause, ruinant ainsi les espoirs de récupération de la petite fille du collectionneur juif-allemand Christine Koenings.

Source : site Internet du journal International Herald Tribune : www.iht.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque