Rome ouvre au public les fresques impériales

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 mars 2008 - 369 mots

ROME (ITALIE) [11.03.2008] – Après de longues années de restauration, les fresques qui avaient été découvertes dans la maison d’Auguste, sur le mont Palatin, à Rome, viennent d’être ouvertes au public.

Chantier permanent, Rome ne cesse de fouiller son passé. Et d’en exhumer moult trésors. Telles ces fresques inédites de la maison de l’empereur Auguste qui ont été mises à jour sur le Mont palatin et viennent d’être rendues accessibles au public. Une découverte qui rendra encore un peu plus attractif ce grand musée en plein air.

Car du haut de ces 70 mètres, la colline du Palatin est l’une des parties les plus anciennes de la ville. Selon la légende, Romulus et Remus y furent trouvés dans la grotte du Lupercale (dont la découverte a été annoncée en novembre 2007), par la louve qui leur sauva la vie. C’est d’ailleurs ce qui a incité Octave (67 av. J-C - 14 ap. J-C), premier empereur de Rome sous le nom d’Auguste, à donner à ce quadrilatère irrégulier d'environ deux kilomètres de circonférence toute son importance. Le fils adoptif de Jules César y acquit la maison de l'orateur Ortense (domus augusti), où il demeura affectant un train de vie sobre. C’est dans cette demeure très simple, dont une partie avait été transformée en temple d'Apollon, qu’ont été découvertes quatre pièces, dont le bureau d’Auguste, une chambre et une salle à manger. Quatre pièces dont les murs recouverts de trompe-l’œil, de frises et autres portraits aux couleurs vermillon, ocre et émeraude auront nécessité plus de trente ans de restauration et plus de 1,5 millions d’euros.

L’acquisition par l’empereur des maisons voisines aboutit à la création, par l'architecte Rabirius, d’un ouvrage de synthèse entre la résidence privée des empereurs et le palais royal. Achevée en 26 av JC, la "Domus Augustana" était composée de plusieurs bâtiments dont une très grande bibliothèque avec, au centre, une très vaste Salle de Lecture. A la mort d'Auguste, ses successeurs habitèrent le Palatin, qui devint ainsi la demeure habituelle des familles impériales. Bordée par le Forum romain et le Cirque Maximus, la colline de l'empereur, se couvrit alors de constructions de plus en plus grandioses notamment sous les règnes de Tibère, Caligula et Domitien. (source AFP)

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque