Dimanche 25 février 2018

Rome : des archéologues protestent contre la création d’un comité pour la conservation des ruines

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 mars 2009

ROME (ITALIE) [13.03.09] – Craignant de perdre leurs compétences, des archéologues employés par l’Etat italien protestent contre la décision du gouvernement de créer un Comité chargé des réparations et des restaurations des monuments anciens à Rome.

Les monuments anciens à Rome sont administrés par l’État et par la mairie de la capitale. Mais en raison de leur mauvais état, le directeur italien de la Protection Civile Guido Bertolaso a annoncé le 30 janvier la création d’un comité chargé des réparations et des restaurations de sites importants comme le Colisée et le Mont Palatin. La ratification de cette délégation de responsabilité est prévue pour le 13 mars.

Selon le New York Times, avant même d’être approuvée, cette nouvelle a été très mal reçue par les archéologues du service public car ils voient leur autorité menacée par la grande marge de manœuvre qui serait accordée à cette commission, susceptible de mobiliser des pouvoirs extraordinaires. Ils ont donc lancé une pétition ayant recueilli près de 4 700 signatures et ont organisé le 12 mars une manifestation devant le Ministère de la Culture.

Francesco Maria Giro, le sous-secrétaire de la culture, a défendu la décision du gouvernement, étant donnée la « dégradation totale et inacceptable » des monuments : des fouilles archéologiques abandonnées, des réparations incomplètes et des égouts inondés seraient quelques-uns des problèmes récurrents des ruines romaines. Les pouvoirs extraordinaires de la commission permettraient ainsi l’efficacité des mesures de conservation.

Mais, aux yeux des archéologues, cette liberté d’action pourrait mettre en danger le système d’administration public sur les zones archéologiques romaines au profit d’investisseurs privés. Leur appréhension s’inscrit ainsi dans le débat suscité en Italie depuis la nomination de Mario Resca, ancien dirigeant de McDonald’s Italie, pour la direction générale de la gestion et du développement des musées et des sites culturels.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque