Risque de « lock-out » à la National Gallery of Canada

Par Isabelle Freysselinard · lejournaldesarts.fr

Le 7 novembre 2014 - 264 mots

OTTAWA (CANADA) [07.11.14] - Les 175 employés de la National Gallery of Canada craignent que la direction ferme provisoirement le musée pour faire pression sur les négociations.

La direction de la National Gallery of Canada à Ottawa avait annoncé deux semaines de négociations en septembre aux 175 employés, membres de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC). Or elle a annulé les négociations le jour où celles-ci devaient commencer, pour avoir ouvrir une procédure de « conciliation », qui pourrait mener à la fermeture provisoire du musée d’après le Code canadien du travail et ainsi à une non rémunération de tous les salariés, grévistes ou pas. Les employés du musée avaient réclamé ces deux semaines de négociations pour pouvoir obtenir des salaires plus élevés et des indemnités de licenciement.

« Nous avons dit clairement pendant les négociations que nous ne voulions pas céder à une "conciliation". Nous voulons un temps de négociations » a déclaré Larry Rousseau, le vice-président exécutif de l’AFPC pour la région de la capitale nationale. « Nous pensons que la direction a recours à la "conciliation" pour pouvoir faire légalement un lock-out ». Les employés du musée ont ensuite demandé un prolongement de la « conciliation », ce qui permettrait aux négociations de se poursuivre et éviterait le lock-out, mais leur demande a été refusée par la direction de la National Gallery.

Yves Saint-Onge, le directeur du service de la communication de la National Gallery s’est défendu ainsi : « Aucune fermeture décidée par l’employeur n’est envisagée. Nous l’avons expliqué clairement aux représentants de l’AFPC », d’après le blog Hyperallergic. 

Légende photo

La National Gallery of Canada, à Ottawa - © Photo GarrettRock - 2005 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque