Mercredi 17 octobre 2018

Richard Prince quitte la galerie Gagosian

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 13 juin 2016 - 219 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [13.06.16] – Richard Prince, photographe qui a souvent défrayé la chronique pour s’approprier des œuvres d’autres artistes, aurait unilatéralement décidé de mettre un terme à l’exclusivité qui le liait à la galerie Gagosian.

Représenté exclusivement par la galerie Gagosian depuis 2005, Richard Prince a décidé de quitter la galerie aux 16 enseignes, rapporte le site artnet news. La douzaine d’expositions personnelles et les innombrables expositions collectives que la galerie lui a consacrées dans ses espaces à travers le monde n’ont pas suffit pour retenir l’artiste.

Selon la source, ce sont des questions de représentations qui semblent être à l’origine de la rupture. Alors que Richard Prince a signé pour une exclusivité, il continue de bénéficier d’expositions dans d’autres galeries, notamment celle qui le représentait auparavant, Barbara Gladstone, mais aussi chez Blum & Poe, Luxembourg & Dayan, Nahmad Contemporary, Almine Rech, Skarstedt et Sadie Coles. L’artiste rapporte gros : le record obtenu pour une de ses œuvres en vente publique a atteint 9,7 millions de dollars le mois dernier chez Christie’s, précise Artnet.

Richard Prince a été poursuivi en justice à trois reprises pour contrefaçon, trainant à ses côtés Larry Gagosian – personne physique - et la galerie Gagosian en parties défendantes. La semaine dernière, c’était le photographe londonien Dennis Morris qui intentait un procès contre l’Américain.

Légende photo

La galerie Gagosian à New York © Photo Buddy Crew - 2009- Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque