Richard Lagrange nommé directeur du Centre national des arts plastiques

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 juillet 2008

PARIS [03.07.08] - La ministre de la culture Christine Albanel a nommé à la tête du Centre national des arts plastiques Richard Lagrange, son conseiller pour la création et l’action territoriales.

Richard Lagrange succède à la direction du Centre national des arts plastiques à Chantal Cusin-Berche, qui était en poste depuis 2003. Titulaire d’une maîtrise de droit et diplômé de l’ENA, Richard Lagrange est administrateur civil. D’abord attaché d’administration centrale à la sous-direction des affaires juridiques et de la propriété intellectuelle du ministère de la culture de 1981 à 1983, il a ensuite été attaché d’administration centrale à la direction de la sécurité sociale du ministère des affaires sociales de 1983 à 1985. De 1989 à 1993, il est nommé administrateur civil à la direction générale des collectivités locales du ministère de l’intérieur puis responsable du département des affaires européennes de la délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale, de 1993 à 1997. Depuis 1997, M. Lagrange s’était vu confier la responsabilité de deux directions régionales des affaires culturelles, d’abord celle de la région Champagne-Ardenne puis de Midi-Pyrénées.

Le CNAP est un établissement public national sous tutelle du Ministère de la culture (de la Délégation aux arts plastiques) ayant pour mission de soutenir et valoriser la création artistique contemporaine dans ses différentes formes d’expression. Avec un budget de 3 millions d’euros, le CNAP concourt à l’enrichissement du patrimoine artistique de l’Etat, en acquérant entre 600 et 1000 œuvres annuellement.

Depuis 2005, les locaux du CNAP situés dans le quartier d’affaires de la Défense accueillent le Service du soutien à la création et le Service de communication et d’information. (source : AFP)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque