Mercredi 18 septembre 2019

Réouverture du Musée franco-américain du château de Blérancourt

Par Ida Simon · lejournaldesarts.fr

Le 28 juin 2017 - 337 mots

BLERANCOURT (HAUTS-DE-FRANCE) [28.06.17] - L’unique musée français consacré aux relations entre l’Hexagone et les Etats-Unis ouvrira ses portes le 4 juillet prochain dans un espace agrandi et avec une muséographie repensée.

Le Musée franco-américain du château de Blérancourt rouvre le 4 juillet après plus de dix ans de fermeture. Le bâtiment a été inauguré par la ministre de la Culture François Nyssen le 24 juin. Les travaux de rénovation et d’extension du musée initiés en 2006, interrompus par une découverte et une campagne de fouille archéologique, ont repris entre 2014 et 2017 sous la direction des architectes Yves Lion et Alan Lewitt. Le chantier a été financé par le ministère de la Culture et plusieurs mécènes des « American Friends of Blérancourt » avec la fondation Gould.

Le pavillon Gould et le pavillon Historique ont été réhabilités et une extension a été construite pour relier les ailes nord et sud du château. Deux grandes façades vitrées font face au parc planté d’espèces américaines, les jardins du Nouveau Monde. Le parcours muséographique conçu par Adrien Gardère, auteur de la scénographie du musée du Louvre Lens et du nouveau parcours du Musée de Cluny, est divisé en trois sections. Les Idéaux – des civilisations amérindiennes à l’abolition de l’esclavage –, les Epreuves – évoquant le soutien de la France à la Guerre d’Indépendance américaine et l’aide américaine en France lors de la première et la seconde guerres mondiales – et les Arts – dédiée aux échanges entre les deux pays aux XIXeme et XXeme siècles.

Le château de Blérancourt, ancienne demeure des Ducs de Gesvres, a été construit au début du XVIIeme siècle par Salomon de Brosse, l’architecte du Palais du Luxembourg à Paris. Déclaré bien national et pillé à la Révolution française, très endommagé par la Première Guerre mondiale, il a été racheté en 1919 par Anne Morgan, fille du banquier américain JP Morgan, qui entreprend sa reconstruction. Devenu musée national de la coopération franco-américaine en 1931, le château a été rénové pour la première fois en 1989.

Légende photo

Le château de Blérancourt (département de l'Aisne) © Photo Marc Ryckaert - 2006 - Licence CC BY-SA 4.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque