Réouverture du Musée égyptologique de Turin après des années de travaux

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 1 avril 2015 - 444 mots

TURIN (ITALIE) [01.04.15] – Le Musée égyptologique de Turin a été inauguré mardi 31 mars par le ministre des Biens et Affaires Culturelles et du Tourisme, Dario Franceschini. Il abrite la deuxième collection d’objets égyptiens, la plus importante au monde après celle du Caire.

« Aujourd'hui le Museo Egizio cesse d'être un chantier et commence à être ce qu’il doit être : un musée », a proclamé fièrement son directeur Christian Greco lors d’une conférence. Après trois ans et demi de travaux de restauration, et un investissement de 50 millions d’euros, le Musée égyptologique de Turin a rouvert ses portes. Il a été inauguré par le ministre italien des Biens et Affaires Culturelles et du Tourisme, Dario Franceschini, en présence de la presse le mardi 31 mars. Pour le ministre, le musée égyptologique de Turin est un « modèle de collaboration public/privé réussie ».

Evelina Christillin, présidente de la Fondazione Museo delle Antichità Egizie di Torino qui gère le musée depuis 2004, a qualifié de « grande réussite » les travaux effectués dans le musée, qui ont respecté les coûts et les délais prévus, et ont permis de doubler la surface d’exposition. Cette date d’ouverture a été planifiée par rapport à l’exposition universelle qui va débuter à Milan le 1er mai : « nous avons maintenant un mois pour offrir au public de l’Expo un musée parfaitement utilisable » a-t-elle annoncé également lors de la conférence de presse.

Les collections sont désormais organisées sur quatre étages, pour une surface totale de 10 000 m², permettant ainsi d’exposer 6 500 pièces, et une galerie de sarcophages anciens a été créée. Au total 1080 journées de travail ont été nécessaires pour mener à bien ce projet. Afin de célébrer la réouverture du musée au public le 1er avril, la gratuité a été offerte pour cette journée à tous les visiteurs.

Le Musée des antiquités égyptiennes de Turin est le seul musée avec celui du Caire entièrement dédié à l’art égyptien. Il possède la deuxième collection au monde la plus importante par le nombre d’objets, après celle du Caire. Le musée a été officiellement fondé en 1824 par le roi Charles-Félix de Savoie, avec l’acquisition de l’exceptionnelle collection de 5 268 objets, réunis par Bernardino Drovetti lors de la campagne d’Egypte de Napoléon Bonaparte. La collection s’établit dans un palais construit au XVIIe siècle pour une école jésuite, transmis au XVIIIe à l’Académie des Sciences. L’égyptologue Jean-François Champollion a longuement étudié les pièces conservées à Turin et en a établi le catalogue. Les campagnes de fouilles menées par Ernesto Schiaparelli, égyptologue et directeur du musée entre 1894 et 1928, ont considérablement enrichi les collections. Aujourd’hui, le musée de Turin compte plus de 30 000 objets.

Légendes photos

La salle des statues monumentales du musée Egyptologique de Turin en Italie © Photo Jean-Pierre Dalbéra - 2008 - Licence CC BY 2.0

Le musée Egyptologique de Turin en Italie © Photo Georgius LXXXIX - 2007

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque