Mercredi 28 octobre 2020

Réouverture du Musée des beaux-arts et d’archéologie de Vienne

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 mai 2015 - 309 mots

VIENNE [26.05.15] - Le Musée des beaux-arts et d’archéologie de Vienne dans l’Isère a rouvert ses portes au public ce week-end après dix-huit mois de travaux. Il vise 300 000 visiteurs.

Le Musée des beaux-art et d’archéologie de Vienne dans l’Isère accueille de nouveau le public depuis ce week-end, après dix-huit mois de travaux. Grâce à sa nouvelle muséographie, le musée espère atteindre le chiffre de 300 000 visiteurs d’ici 2020. Son ambition est de rappeler la place importante de la ville de Vienne sous l’antiquité.

L'objectif premier de ces travaux, débutés en décembre 2013, était de rénover techniquement la première salle du bâtiment, qui accueille aujourd'hui la majeure partie des objets archéologiques. Très dégradés par un ancien dégât des eaux et une usure générale, le plafond et les murs ont été repris et remis en peinture. Le parquet, quant à lui, a été entièrement vitrifié.

La valorisation des riches collections archéologiques de l’établissement était l’autre objectif des rénovations et restructurations. Elsa Gomes, la conservatrice du musée, explique, « nous voulions redonner un coup de jeune au musée avec une nouvelle présentation des collections qui soit plus attractive, plus didactique ». La cohérence scientifique et esthétique du parcours de visite qui faisait défaut a été améliorée. Les vitrines ont été refaites, l’éclairage modifié dans l’optique de mettre en valeur les chefs-d’œuvre du musée notamment certaines pièces antiques d’exception comme un relief en bronze rarissime représentant un attelage de dauphins.

Les collections des musées de Vienne reflètent l'histoire de la ville depuis les premières traces d'occupation humaine au Néolithique jusqu'au XXe siècle où l'industrie textile a marqué le paysage urbain. Les collections ont été constituées à partir des objets rassemblés à la fin du XVIIIe siècle par l'archéologue Pierre Schneyder (1733-1814), puis augmentées par des acquisitions au XIXe siècle (peintures, faïences), collectes de fouilles locales ou de collections (archéologie) extérieures.

Légende photo

Grands dauphins en bronze doré trouvés dans le fleuve Rhône, Musée des beaux-arts et d’archéologie de Vienne © Photo Carole Raddato - 2013 - Licence CC BY-SA 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque