Réouverture du Musée des beaux-arts des Asturies : 8 ans de travaux et une surface doublée

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 2 avril 2015 - 465 mots

OVIEDO (ASTURIES/ESPAGNE) [02.04.15] - Après huit années de travaux et un investissement total de 27 millions d'euros, le Musée des beaux-arts des Asturies, a ouvert son nouveau bâtiment mardi 31 mars.

Après huit années de construction et un investissement total de 27 millions d'euros, le Musée des beaux-arts des Asturies, a dévoilé mardi son nouvel élargissement, conçu par l’architecte Francisco Mangado.

Ces travaux ont été financés par le gouvernement de la principauté des Asturies et par l'Union européenne à travers le fonds européen de développement régional (FEDER). Le nouveau bâtiment permet au musée de doubler sa surface, qui passe de 4 000 à près de 8 000 m², et de gagner en visibilité urbaine. Dans la nouvelle extension sont exposées au total 208 œuvres des XXe et XXIe siècles, tandis que 400 œuvres de périodes antérieures seront présentées dans le reste du musée à partir du 12 avril.

Principal musée de la ville d’Oviedo, le Musée des beaux-arts des Asturies a ouvert ses portes en 1980, et possède un ensemble de près de 15 000 œuvres du XIVe au XXIe siècle, dont des peintures (1 500), sculptures, dessins, gravures et arts industriels (4 000 pièces). Des artistes majeurs sont présents dans les collections, tels El Greco, Zurbarán, Murillo, Titien, Véronèse, Ribera, Goya, Picasso, Dalí, Miró, entre autres. Dans la dernière année d’ouverture, près de 60 000 personnes l’ont visité, pour une moyenne de 167 visiteurs par jour.

Le musée s’était développé jusqu’à présent dans trois édifices juxtaposés, de périodes et de styles divers. Une politique très active d'achat d'œuvres asturiennes, espagnoles, et de certaines écoles européennes (principalement italienne et flamande), ainsi que l'acquisition de l’importante collection privée de Pedro Masaveu Peterson, entre autres dons et dations, a conduit en 2002 à entreprendre l'achat de quatre bâtiments supplémentaires sur le même bloc jusqu'à atteindre le coin de la place de la cathédrale. Les travaux, commencés en 2007 pour une durée de 23 mois, se sont étalés dans le temps à cause de divers imprévus, notamment la découverte de restes remontant à l’époque romaine et à la monarchie asturienne.

L’objectif était de moderniser ces édifices annexes, en veillant à respecter leur physionomie historique. Un soin particulier a été accordé à l’espace et la lumière, dans le but de magnifier les œuvres exposées. « L'architecture est le compagnon silencieux d’une merveilleuse collection », a déclaré avec emphase l’architecte Francisco Mangano lors de l’inauguration officielle lundi, rapporte El País.

Le président des Asturies, Javier Fernández (PSOE), s’est engagé à aborder une deuxième phase d'élargissement, selon le vœu de l'architecte. Ce projet sera décidé en mai par le gouvernement issu des urnes. Fernández a par ailleurs critiqué l'absence du maire d'Oviedo, Agustín Iglesias Caunedo (PP), à l’inauguration. Le gouvernement municipal considère que le musée a été ouvert sans être terminé.

Légende photo

Façade du musée des Beaux-Arts des Asturies à Oviedo en Espagne © Photo Rodrigouf - 2005 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque