Remaniements en série au département d’art tribal de Christie’s France

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 10 mars 2016 - 373 mots

PARIS [10.03.16] - Depuis l’été dernier, les départs et arrivées au sein du département Art d’Afrique et d’Océanie de Christie’s France ne cessent de se succéder. Un préambule avant l’arrivée de Guillaume Cerutti à la direction de Christie’s Europe, Inde et Moyen-Orient en septembre prochain.

En l’espace de quelques mois, le département des arts d’Afrique et d’Océanie de Christie’s France a connu quelques bouleversements - ce qui n’est que le reflet à moindre échelle des restructurations et du turnover important au sein des grandes maisons de ventes anglo-saxonnes en ce moment.

En juillet dernier, c’est Charles-Wesley Hourdé qui quittait son poste de directeur pour reprendre sa liberté. Il avait rejoint la maison de ventes en 2010 et contribué au développement du département, le faisant passer de 4,6 millions d’euros de chiffre d’affaires pour l’année 2010 à 18,8 millions en 2015. « Désormais, je suis courtier et conseiller auprès de clients. Je participerai également prochainement à certains salons généralistes. Je reste toutefois consultant pour Christie’s, collaborant avec l’équipe pour certaines collections et dans la rédaction de textes pour les catalogues ».

Pour assurer une transition en douceur, Stanislas Gokelaere avait été nommé en tant que consultant européen au sein du département en mai 2015, aux côtés de Pierre Amrouche, consultant international pour l’opérateur et Susan Kloman, directrice internationale. Collectionneur d’art africain et océanien depuis plus de 20 ans, il a co-fondé et dirigé l’Art Collection Fund, un fonds d’investissement en art moderne, contemporain et art tribal. Il devait reprendre la direction du département d’arts d’Afrique et d’Océanie après le départ de Charles-Wesley Hourdé. Or, pour des raisons obscures, Christie’s et lui ont décidé de se séparer d’un commun accord au second semestre 2015. Suite à son départ, Christie’s a annoncé le 4 mars dernier la nomination à la tête du département pour l’Europe, de Bruno Claessens, conseiller indépendant pour des collectionneurs et marchands d’art africain et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet.

Mais il n’y a pas que Christie’s France qui a dû faire face à des départs successifs dans cette spécialité. Début 2015, Heinrich Schweizer quittait son poste de directeur du département d’art africain et océanien de Sotheby’s New York, tandis que Patrick Caput n’est plus consultant international pour Sotheby’s Paris depuis fin 2015.

Légende photo

Bruno Claessens nommé chez Christie's la tête du département Europe pour l'Art africain et océanique - Photo brunoclaessens.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque