Dimanche 17 novembre 2019

Ré-inauguration du musée d’Utah Beach le 6 juin 2011

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 juin 2011 - 356 mots

SAINTE MARIE DU MONT (MANCHE) [07.06.11] – Pour le 67e anniversaire du débarquement, c’est un musée agrandi et modernisé qui a rouvert sur la plage d’Utah Beach et ce grâce au généreux soutien de deux américains, fils de GI.

Le 6 juin 2011, soixante-sept ans après l’arrivée des troupes alliées sur les plages normandes, la commune de Sainte Marie du Mont ré-inaugurait son musée du débarquement, le musée d’Utah Beach. Quatre ans auparavant, David Dewhurst, gouverneur du Texas, et son frère Gene, homme d’affaires, découvraient la plage et le musée et apprenaient que leur père avait participé au débarquement allié. Pour lui rendre hommage, ils décidaient alors de participer au financement de l’agrandissement et de la modernisation des lieux.

Les espaces d’exposition du musée et la scénographie de son parcours ont bénéficié de 6 millions d’euros de travaux, financés pour un tiers par les frères Dewhurst. Ces travaux ont permis une extension des murs du musée et de sa superficie. Celle-ci atteint désormais près de 3 000 m².

De nouveaux engins ont donc pu faire leur entrée dans les collections permanentes. Un char et une barge de débarquement ont rejoint les armes, les cartes et les photographies. Le parcours scénographique s’est également enrichi. Des documents sonores offrent plusieurs reconstitutions, des préparatifs de l’offensive aérienne à la construction du port artificiel. Enfin, un bombardier a même été prêté pour les festivités du 6 juin par le musée de l’air et de l’espace du Bourget. David et Gene Dewhurst l’ont fait repeindre aux couleurs américaines et transporté jusqu’à Utah Beach.

Le musée d’Utah Beach fut créé en 1962, dans un ancien blockhaus, par le maire de l’époque, Michel de Vallavieille. Et, dès ses origines, le musée s’attacha à transmettre la mémoire des évènements de juin 1944. Des premiers travaux de restauration et de rénovation y furent ensuite effectués à l’occasion du 50e anniversaire du débarquement allié. Mais, selon Charles de Vallavieille, responsable du musée et fils de son fondateur, « l’ancienne muséographie avait vécu ». Or, son souhait était : « qu’en sortant de ce musée, le visiteur sache qu’Utah Beach fut le succès militaire et technologique qui permit de libérer l’Europe ».

Légende photo

Installation réalisée pour l'extension du musée du débarquement d'Utah Beach à Sainte Marie du Mont - © www.utah-beach.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque