Mercredi 13 novembre 2019

Quiroga sous la lumière

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 22 novembre 2017 - 143 mots

THÉÂTRE  - « Un costume qui n’a pas de signification ne vaut rien » et « Une même tenue pour un même personnage ne peut pas forcément être portée par n’importe quel acteur » : signées José Quiroga (1930-2010), ces deux phrases résument à elles seules la manière dont le décorateur a pensé le théâtre, depuis ses premiers dessins pour le ballet Narcisse en 1954 à sa dernière décoration pour Sal.P, en 2000. Avec ses pleines pages consacrées à la reproduction des dessins de costumes et de décors, évanescents comme des croquis de mode, le livre que lui consacre aujourd’hui le journaliste et écrivain Patrick Mauriès aux Éditions du Regard rend un bel hommage au décorateur qui collabora avec Nicolas Bataille, Maurice Jacquemont, Henri Ronse et Jean Bollery (qui a dirigé ce livre), faisant prendre un temps les feux de la rampe à cet acteur de l’ombre.

P. Mauriès, J. Bollery,
José Quiroga, décorateur de théâtre,
Éditions du Regard, 250 p., 39 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°707 du 1 décembre 2017, avec le titre suivant : Quiroga sous la lumière

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque