Quatre candidats déclarés pour remplacer Guy Cogeval à Orsay

Par Carole Blumenfeld · lejournaldesarts.fr

Le 23 janvier 2017 - 544 mots

PARIS [23.01.17] – Au 23 décembre 2016, date officielle de dépôt des candidatures, seulement quatre conservateurs ont postulé pour remplacer le directeur du Musée d’Orsay qui doit partir le 15 mars prochain.

Qui va sortir du chapeau ? La dernière grande nomination culturelle du quinquennat de François Hollande concerne le Musée d’Orsay. Après avoir choisi la continuité, à Versailles comme au Louvre, ce qui est toujours une bonne manière de s’éviter les ennuis, il faut cette fois renouveler le poste, le deuxième mandat de Guy Cogeval ayant été écourté.

La succession de ce conservateur atypique n’a rien d’évident, d’autant qu’il est censé rester dans les parages pour s’occuper d’un centre de recherches taillé à sa mesure sur les Nabis et le Symbolisme qui sera installé dans l’hôtel de Mailly-Nesle, quai Voltaire.

La procédure est désormais compliquée par le changement de premier ministre, dans la mesure où Manuel Valls n’hésitait pas à imposer ses choix dans les nominations de la Culture.

Quatre candidats se sont officiellement proposés à la date limite du 23 décembre: Laurence Des Cars (50 ans), directrice du Musée de l’Orangerie, qui jusqu’à il y a peu semblait bénéficier du soutien de Guy Cogeval, Dominique de Font-Réaulx (55 ans), directrice du Musée Delacroix, Sylvain Amic (50 ans), directeur de la Réunion des Musées Métropolitains de Rouen, qui aurait certainement les sympathies au gouvernement de Laurent Fabius, et un seul venu de l’étranger, Michel Draguet (53 ans), directeur général des Musées royaux des Beaux-arts de Belgique.

Le fait que seulement quatre candidats seulement aient postulé -dont un seul étranger- en dit long sur l’inadaptation de la procédure de recrutement. Le ministère de la Culture a exercé de fortes pressions pour inciter Nathalie Bondil (49 ans), à se présenter mais celle-ci a préféré jouer la carte du renouvellement à la tête du Musée de Montréal.

Des rumeurs courent au sujet de candidatures de conservateurs d’Etat en charge de grands musées. Christophe Leribault (53 ans), du Petit Palais les a balayées en indiquant au Journal des Arts qu’il était « très bien là où il était », Sylvie Ramond (62 ans), directrice du Musée des Beaux-arts de Lyon, nous a fait savoir qu’elle n’était pas candidate, ou encore Michel Hilaire (58 ans), par ailleurs commissaire de l'exposition Frédéric Bazille qui a attiré déjà 250 OOO visiteurs en deux mois à Orsay après l'étape montpelliéraine, qui a expliqué au Journal des Arts préférer se consacrer au Musée Fabre dont il fête les 10 ans de réouverture.

L’appel à candidature exigeait d’envoyer une note d’intention détaillée sur le projet de développement de l’établissement public, qui comprend Orsay et l’Orangerie, mais sans décrire les étapes du processus de sélection, sachant que le mandat de Guy Cogeval s’achève le 15 mars. Outre des compétences techniques (expert en conservation et gestion des collections, forte connaissance du monde des musées et de sa déontologie, importantes capacités pour le développement de l’éducation artistique et culturelle et des politiques en faveur des publics), des savoir-faire étaient requis (capacités managériales affirmées pour conduire une équipe de près de 700 agents, capacité à s’inscrire dans un réseau institutionnel et professionnel à l’échelle nationale et internationale) et un « savoir-être », un néologisme du jargon bureaucratique, pour désigner le relationnel avec les directeurs étrangers, les collectionneurs.

Légende photo

Guy Cogeval au musée d'Orsay © Photo Republic of Korea - 2014 - Licence CC BY-SA 2.0

En savoir plus
Consulter la fiche biographique de Guy Cogeval

Consulter la fiche biographique de Laurence Des Cars

Consulter la fiche biographique de Dominique de Font-Réaulx

Consulter la fiche biographique de Sylvain Amic

Consulter la fiche biographique de Michel Draguet

Consulter la fiche biographique de Nathalie Bondil

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque