Procès de la Fondation Hamon : Santini, Pasqua et Hamon condamnés

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 janvier 2013 - 184 mots

PARIS [23.01.13] – Jean Hamon, les anciens ministres André Santini et Charles Pasqua ont été condamnés à 2 ans de prison avec sursis par le Tribunal correctionnel de Versailles dans une affaire de détournement de fonds.

La justice a rendu son jugement dans l’affaire du détournement d’argent, initialement dédié à la mise en place d’un musée d’art contemporain sur l’île Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux.

André Santini, le député-maire d’Issy-les-Moulineaux, a écopé de deux ans de prison avec sursis, 200 000 euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité.

Charles Pasqua a également été condamné à deux ans de prison avec sursis, 150 000 euros d’amende et deux ans d’inéligibilité. Tous deux ont fait savoir qu’ils feraient appel de ce jugement, ce qui permettrait à André Santini de garder ses mandats en attendant un nouveau procès.

Le collectionneur d’art et promoteur immobilier Jean Hamon, quant à lui, a été condamné à deux ans de prison avec sursis, 200 000 euros d’amende et une interdiction de gérer une entreprise commerciale pendant cinq ans.

Parmi les onze prévenus, dix ont été condamnés, puisque seul l'architecte Jean-Michel Wilmotte a été relaxé.

Légende photo

Charles Pasqua (1987) - © Photo Bertrand Grondin - 2009 - Licence CC BY-SA 3.0 

André Santini à la réunion publique de lancement de la campagne de l'UMP pour les élections régionales de 2010 à Paris - © Photo Marie-Lan Nguyen - 2010 - Licence CC BY 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque