Vendredi 15 novembre 2019

Polémiques et récompenses à la Biennale de Venise

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 juin 2011 - 356 mots

VENISE (ITALIE) [07.06.11] – Depuis l’ouverture de la Biennale de Venise le 4 juin, la foire est traversée de vives polémiques alors qu’elle vient de remettre ses Lions d’Or.

Lors de sa visite de la Biennale de Venise, le ministre italien de la Culture, Giancarlo Galan, est entré dans les pavillons russe, américain et israélien mais a soigneusement évité le pavillon de son propre pays. L’exposition du pavillon italien, « L’Arte non è Cosa Nostra » (l’art n’est pas la mafia) est organisée par le polémiste, homme politique et historien de l’art Vittorio Sgarbi avec lequel Giancarlo Galan a connu quelques accrochages, notamment concernant sa candidature infructueuse à la direction des musées de Venise.

Du côté du pavillon de l’Azerbaïdjan, tout n’est pas rose non plus. Deux œuvres de l’artiste Aidan Salakhova ont été censurées par le gouvernement de son pays, selon The Independent. Le gouvernement azerbaïdjanais, qui a recouvert deux sculptures de l’artiste, prétexte que les œuvres ont été abîmées pendant le transport.
Parmi celles-ci, Waiting Bride représente une femme voilée de noir des pieds à la tête. La sculpture a été recouverte d’un tissu blanc. L’autre installation représente la Pierre noire de la Mecque dans un cadre de marbre en forme de vagin.

Mais ces évènements n’ont pas empêché le jury de la Biennale de Venise de remettre ses récompenses. Ainsi, le Lion d’Or de la meilleure participation nationale a été remis à l’Allemagne dont le commissaire Christoph Schlingensief est décédé en août 2010. Le Lion d’Or du meilleur artiste de l’exposition « ILLUMInations » revient à l’américain Christian Marclay et son œuvre The Clock.

Le Lion d’Argent du jeune artiste prometteur de cette exposition est remis au britannique Haroon Mirza. Le jury a aussi décerné deux mentions spéciales. La première au pavillon lituanien pour son exposition « Behind the White Curtain » de Darius Miksys, organisée par le commissaire Kestutis Kuizinas. La deuxième à l’artiste suédoise Klara Lidén pour son œuvre Untitled (Trashcan).

Le comité de la Biennale de Venise avait déjà décerné le mois dernier deux Lions d’Or pour l’ensemble de leur carrière à l’artiste américaine Sturtevant et à l’autrichien Franz West.

Légende photo

Gondoles à Venise - © photo Radomil - 2004 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque