Polémique autour d’une œuvre de Mike Ross

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 juin 2008

NEW YORK (USA) [13.06.08] – Mercredi 11 juin, l’artiste Mike Ross a tenu une séance publique au Capitol Hill Arts Center pour justifier une de ses œuvres, qui crée actuellement une polémique.

Pour répondre à une commande publique de la ville de New York, l’artiste Mike Ross a imaginé une sculpture : deux avions de chasse démantelés et recomposés, peints en rose et orange, s’imbriquent. L’œuvre devait être exposée dans la future station de métro aérien de Broadway, mais son avenir semble compromis. En effet, l’œuvre déchaîne les passions : Mike Ross a dû tenir une séance publique au Capitol Hill Arts Center pour justifier sa démarche, car plusieurs personnes pensent que cette œuvre porte une trop grande charge émotionnelle. George Bakan, directeur du Seattle Gay News, et ancien combattant de la Marine, exprime le malaise général : « je n’arrive pas à passer outre le fait que ces avions sont utilisés comme armes de guerre à travers le monde. »

Cette œuvre pose un autre problème : son emplacement, la station de métro de Broadway, se trouve en plein quartier homosexuel. Il n’a pas échappé à cette communauté que les avions leur font également référence. Certains d’entre eux perçoivent l’œuvre comme une satire : deux symboles fort de la masculinité, tournées ici en dérision puisque vêtues de rose et s’embrassant. D’autres au contraire n’apprécie pas ce sens de l’humour.

Pour Mike Ross, cette œuvre symbolise la transformation du pouvoir industriel en force naturelle. Il regrette le débat : « Voilà notre environnement politique actuel : tout est noir ou tout est blanc. » Reste à savoir si la polémique va compromettre la réalisation de l’œuvre : c’est à la compagnie Sound Transit, en charge du métro de New York, d’en décider. (source : www.seattlepi.com)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque