Mercredi 20 novembre 2019

Polémique autour du salaire de Jack Lang à l’Institut du Monde Arabe

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 novembre 2013 - 209 mots

PARIS

PARIS [26.11.13] – Selon le site Jeune Afrique, Jack Lang aurait demandé, à la différence de ses prédécesseurs, un salaire de 10 000 euros pour rester à la tête de l’Institut du Monde Arabe, ce que conteste son secrétaire général David Bruckert. Selon lui, sa rémunération serait même inférieure à celle de Dominique Baudis.

Selon le site Jeune Afrique, Jack Lang, à la tête de l’Institut du Monde Arabe depuis janvier 2013, aurait exigé un salaire de 10 000 euros, alors même que ses prédécesseurs, Dominique Baudis et Bruno Levallois, n’auraient pas perçu de salaires, mais auraient été simplement défrayés.

Selon David Bruckert interrogé par Le Figaro, cette information serait erronée, puisque Dominique Baudis percevait bien une rémunération, portée à 10.000 euros en décembre 2008 pour un temps partiel selon nos sources, jusqu’à son élection au Parlement Européen en 2009. Elle aurait même été supérieure au salaire de Jack Lang, qui correspond selon lui à ceux des présidents des principales institutions culturelles nationales. Il précise également que la décision concernant sa rémunération n’est en aucun cas opaque, puisqu’elle a été votée par le Conseil d’Administration de l’Institut du Monde Arabe. Enfin, Dominique Baudis aurait confirmé au Lab d’Europe 1 qu’il percevait bien un salaire à l’époque de sa mandature.

Consulter la fiche biographique de Jack Lang

Légende Photo :
Jack Lang - © Photo MEDEF - 2008 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque