Pillage au musée des civilisations d’Abidjan

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 juillet 2011 - 321 mots

ABIDJAN (COTE D’IVOIRE) [20.07.11] – Un important pillage vient d’être déclaré par le musée des civilisations d’Abidjan. 80 objets d’une valeur totale de 4,2 millions d’euros y auraient été dérobés lors de la crise post-électorale qui a touché la capitale ivoirienne il y a trois mois.

Le musée des civilisations d’Abidjan vient de révéler avoir été victime d’un important pillage survenu en avril. Pendant la lutte qui opposait les partisans de Laurent Gbagbo à ceux d’Alassane Ouattra, quelques 80 objets auraient disparus. La perte est estimée à 2,7 milliards de francs CFA, soit 4,2 millions d’euros.

Construit par la France pendant la période coloniale, le musée des civilisations est situé en plein centre d’Abidjan. Il rassemble des trésors historiques pour la culture de ce pays : sculptures, masques, bijoux royaux et objets religieux. Un sabre et une coiffe, six boîtes miniatures, douze colliers traditionnels et trente-cinq pendentifs en or manqueraient aujourd’hui à ses collections.

Pour Sylvie Memel Kassi, directrice du musée, les conséquences de ce vol sont surtout symboliques. Les objets qui ont disparu constituaient de rares témoignages de l’histoire pré-coloniale de la Côte d’Ivoire. « Avec ce vol, nous craignons qu’une part de l’histoire de la Côte d’Ivoire soit effacée. Pour un pays (…) qui en ce moment, a un fort besoin de réaffirmer son identité, de redécouvrir ses propres valeurs, c’est vraiment une perte tragique ».

Une enquête a été diligentée. Interpol a été alerté. Si certains accusent les mercenaires et miliciens du président destitué, le conservateur du musée, Djowa Zoko, pense que ce pillage est le fait de professionnels. « Ceux qui sont venus étaient des spécialistes, parce qu’ils savaient exactement ce qui était essentiel. » Ce que confirme la directrice du musée. « Les portes n’ont pas été ouvertes de force et à voir la façon dont les objets ont été pris sans casser le verre (…) il s’agissait de spécialistes qui savaient ce qu’ils faisaient ».

Légende photo

Abidjan- Plateau - © photo abdallahh - 2009 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque