Mardi 17 septembre 2019

Piasa emménage dans l’ancienne galerie Aaron

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 5 février 2014 - 444 mots

PARIS [05.02.14] – Piasa, la cinquième maison de ventes aux enchères en France, se donne les moyens de son ambition et s’installe dès avril dans l’ancienne galerie Aaron à proximité de ses grands confrères.

Piasa ouvre de nouveaux locaux au cœur du Faubourg Saint Honoré, haut lieu du marché de l’art, en reprenant les 1 000 m2 du 118 rue du Faubourg Saint-Honoré où était installée la galerie Didier Aaron qui vient elle-même d’annoncer son installation dans l’ancienne galerie Fabius Frères. La maison de ventes s’implante dans un quartier très regardé du monde des enchères, entre Christie’s, rue Matignon, et Sotheby’s, à quelques numéros de là, au 76.

Le vaste espace permettra de réunir les bureaux de Piasa Rive Gauche dont le bail a pris fin et ceux de la rue Drouot, sous une seule et même enseigne : Piasa (du nom de ses fondateurs, en 1996 : Picard, Audap, Solanet & Associés). Ce nouveau lieu accueillera la salle d’exposition, la salle des ventes et les bureaux comprenant tout le personnel de la maison, soit une trentaine de personnes.

Le déménagement aura lieu en avril après quelques petits travaux de rafraîchissement.

« Nous sommes très heureux de cette décision, c’est un nouveau challenge pour Piasa. Le développement de Piasa Rive Gauche, rue du Bac, était un développement précaire, le temps de comprendre comment nous souhaitions continuer à développer l’image de Piasa mais notre décision actuelle est dans la logique même des choses. Nous savions qu’à un moment ou à un autre, nous devions trouver un local dans lequel nous pourrions regrouper toutes nos équipes. Le Faubourg Saint Honoré devient donc notre siège social. L’espace nous permet d’avoir une salle d’exposition encore plus prestigieuse et nous aurons la possibilité de développer des ventes autres que le design etc… et tout simplement, continuer à développer Piasa », explique Frédéric Chambre, vice-président et directeur général de la maison de ventes.

Quant à savoir si toutes les ventes auront lieu dans cet espace, Frédéric Chambre répond que « rien est encore décidé. Nous allons développer un certain nombre de ventes dans ce nouveau lieu et n’avons pas réfléchi au fait de quitter Drouot ou pas, de quelle manière, pour quel type de vente. En tout cas, nous allons continuer à développer ce que nous avons mis en place rue du Bac, en cultivant notre propre identité et en nous impliquant dans d’autres spécialités que le design. »

Piasa souhaite élargir ses départements, notamment avec le design scandinave et les créateurs italiens et projette de restructurer son département d’art moderne et contemporain ainsi que le secteur des bijoux. Autre grand chantier pour 2014 : les ventes online « only ».

Légende photo

Frédéric Chambre © SVV Piasa

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque