Vendredi 22 novembre 2019

Petit livre monstre

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 22 novembre 2017 - 154 mots

Moyen Âge -  Dans le concert des gros et beaux livres d’art qui paraissent en cette fin d’année, il en est un, plus petit mais tout aussi beau, qui mérite d’être remarqué.

Monstres médiévaux compile un grand nombre de représentations de figures monstrueuses qui apparaissent dans les enluminures et les peintures du Moyen Âge conservées dans les fonds de la British Library et du Getty Museum. Sans constituer un véritable essai, le texte apporte un vif éclairage sur la place du monstre dans l’imaginaire médiéval. On y apprend ainsi que ses grandes oreilles servaient au Panoti (mot grec signifiant « tout-oreilles ») de couverture la nuit, que la baleine était souvent associée au diable, et comment un loup-garou permit, selon la légende, à un prêtre et à son serviteur perdus dans une épaisse forêt d’Irlande de retrouver leur chemin… Ce livre enchantera à coup sûr les amateurs de Moyen Âge comme ceux de surnaturel, petits et grands.

Damien et Maria Kempf,
Monstres médiévaux,
éditions Intervalles, 96 p., 27 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°707 du 1 décembre 2017, avec le titre suivant : Petit livre monstre

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque