Max Schoendorff

Profession
Artiste
Naissance
Lyon 1934
Décès
2012
Nationalité
française

1934 Naissance à Lyon.

1952 Réalise la maquette de la revue de cinéma Positif fondée par Bernard Chardère.

1954 Expose pour la première fois ses oeuvres.

1955 Réalise ses premiers monotypes.

1958 Première exposition personnelle à la galerie Folklore de Lyon.

1960 - 1961 Effectue son service militaire notamment en Algérie.

1964 Met en scène La Pierre philosophale d’Antonin Artaud.

1966 Réalise le lavis Aveugle étoile morte. Expose à la galerie Verrière de Lyon.

1969 Réalise les décors de la pièce de Witold Gombrowicz Opérette, adaptée par K.A. Jelenski et jouée au Théâtre National Populaire de Villeurbanne.

1978 Fonde avec un groupe d’artiste l’URDLA (Union Régionale pour le Développement de la Lithographie d’Art)à Lyon.

1979 Réalise les décors et costumes pour la pièce de Jean-Claude Grumberg, L’Atelier, jouée au Théâtre National de l’Odéon.

1983 Collabore à la création de la Maison des arts plastiques de Rhône-Alpes (MAPRA).

1986 Participe à la fondation du Centre international de l’estampe et du livre URDLA de Villeurbanne.

1996 Décorateur pour le film Du jour au lendemain de Jean-Marie Straub.

1998 Réalise une série d’Autoportraits de dos.

2008 Présente ses oeuvres au Musée des beaux-arts de Lyon dans le cadre de l’exposition « Max Schoendorff – Ex-traits ». Quatorze de ses toiles sont accueillies dans les collections permanentes du Musée des Beaux-Arts de Lyon.

2011 Présente son oeuvre gravé à l’URDLA dans le cadre de l’exposition « Est-ce temps ? ».

2012 Décède d’un arrêt cardiaque à l’âge de 77 ans.

Si vous souhaitez apporter une modification à cette fiche, merci de nous le signaler en nous envoyant un e-mail.

Articles citant Max Schoendorff

Ils font l'actualité

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque