Dimanche 16 décembre 2018

Julio Le Parc

Profession
Artiste
Naissance
Mendonza (Argentine) 1928
Nationalité d'origine
Argentine

1928 : Naissance à Mendoza en Argentine

1943-1947 : Cours du soir aux Beaux-arts de Buenos Aires, il est l’élève de Lucio Fontana

1954 : Admis en candidat libre à l’Ecole supérieure des beaux-arts de Buenos Aires

1958 : Grâce à une bourse du service culturel français, il s’installe à Paris

1960 : Fondation du GRAV (Groupe de recherche d’art visuel) à Paris, avec Horacio Garcia-Rossi, François Morellet, Francisco Sobrino, Joël Stein et Jean-Pierre Yvaral

1966 : Première exposition personnelle (Galerie Howard Wise, New York)

1966 : Grand prix de peinture décerné par le jury de la Biennale de Venise

1967 : Chevalier des Arts et des Lettres

1968 : Pour sa participation aux ateliers populaires d'affiches lors des événements de mai, Le Parc est expulsé de France. Cinq mois plus tard, la mesure d'expulsion est suspendue et Le Parc revient à Paris. Dissolution du GRAV. Il déménage son atelier de Paris à Cachan.

1970 : Voyages à Cuba

1972 : Jouant sa décision à pile ou face, il refuse une rétrospective au Musée d’art moderne de la Ville de Paris

1972 : La Kunsthalle de Düsseldorf lui offre sa première exposition rétrospective.

1983 : Officier des Arts et des Lettres

1984 : Premier retour à Buenos Aires pour une exposition personnelle

2011-2012 : Participe à l’exposition « Erre » du Centre Pompidou-Metz, autour du thème du labyrinthe

2013 : Monographie au Palais de Tokyo

Si vous souhaitez apporter une modification à cette fiche, merci de nous le signaler en nous envoyant un e-mail.

Articles citant Julio Le Parc

Ils font l'actualité

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque