Dimanche 16 décembre 2018

Peines de 6 à 8 ans de prison pour les vols du Musée d’art moderne de la Ville de Paris

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 21 février 2017 - 115 mots

PARIS [20.02.17] - Le voleur, dit « l'homme-araignée », et deux receleurs ont été condamnés lundi à des peines de 8, 7 et 6 ans de prison, assortis d'amendes pour le vol de cinq toiles de maîtres au Musée d'art moderne de Paris en 2010, un des plus retentissants casses des dernières années.

Les toiles, cinq merveilles de Picasso, Matisse, Modigliani, Braque et Léger, évaluées à 109 millions d'euros par leur propriétaire, restent introuvables. Pour avoir soustrait ces trésors au regard de l'humanité, les trois hommes ont été condamnés solidairement à payer une amende de 104 millions d'euros à la Ville de Paris, propriétaire des tableaux volés. Les trois hommes ont quitté le tribunal menottes aux poignets.

Légendes photos

Les 5 tableaux volés au MAMVP :
Pablo Picasso « Le pigeon aux petits pois » (1911) - 64 x 53 cm © D.R
Amedeo Modigliani « La Femme à l'éventail » (1919) - 100 x 65 cm © D.R
Henri Matisse « La Pastorale » (1906) - 46 x 55 cm © Succession H. Matisse
Georges Braque « L'olivier près de l'Estaque » (1906) - 50 x 61 cm © D.R
Fernand Léger « Nature morte au chandelier » (1922) - 116 x 80 cm © D.R

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque