Mardi 22 septembre 2020

Musée

Un Mémorial de la Shoah à Drancy

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 octobre 2012 - 155 mots

Nouveau lieu d’histoire et de transmission, le Mémorial de la Shoah à Drancy a été inauguré le 21 septembre par le président de la République.

Complémentaire du Mémorial de la Shoah de Paris, il a été érigé face à la Cité de la Muette, habitat collectif construit dans les années 1930, devenu en 1941, camp de regroupement où 76 000 juifs furent internés avant d’être déportés vers les camps d’extermination nazis. Bâtiment sobre conçu toute en transparence sur cinq niveaux par l’architecte suisse Roger Diener, il est doté d’espaces d’exposition permanente retraçant l’histoire, le fonctionnement du camp et la vie quotidienne de ses habitants, d’une salle de conférence, de salles pédagogiques et d’un centre de documentation. L’organisation intérieure du lieu, comme le souligne l’architecte, « est conçue comme une mémoire composée. À travers la façade transparente, l’observateur extérieur peut tout le temps voir ce qui se fait à l’intérieur : le travail de mémoire ».

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°376 du 5 octobre 2012, avec le titre suivant : Un Mémorial de la Shoah à Drancy

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque