Dimanche 21 octobre 2018

Un domaine sous pression

Le Journal des Arts

Le 26 avril 2017 - 113 mots

Depuis 2009, musée, jardins et château sont réunis au sein d’un même service à compétence nationale. Le domaine national de Saint-Germain-en-Laye abrite un parc de 40 hectares d’espaces protégés au titre des monuments historiques.

Avec 1,2 million de visiteurs, les problématiques vont de la signalétique à la sécurité, en passant par l’hygiène. « La pression est énorme pour sécuriser moyens financiers et humains », reconnaît Hilaire Multon. Un projet de « tram-train » suscite la colère de certaines associations, dont Sites et monuments, qui s’alarment du défrichement en cours d’alignements dessinés par André Le Nôtre. Au musée, le directeur se dit attentif à la situation, s’en tenant au code du patrimoine et aux décisions validées par les services de l’État.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°478 du 28 avril 2017, avec le titre suivant : Un domaine sous pression

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque