Vendredi 6 décembre 2019

Un centre tunisien pour la mosaïque

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 11 juin 2004 - 130 mots

TUNIS - Lors du colloque international organisé à Tunis par l’Institut national du patrimoine (INP), à Paris, il a été décidé de créer en Tunisie un Centre des études et de la conservation de la mosaïque.

La spécialiste Aicha ben Abed a souligné l’importance de cet ambitieux projet visant à réunir pour la première fois étude, conservation et présentation. Le pays abrite l’une des plus riches collections de mosaïques, soit une centaine de sites, autant de pavements dans les musées de Sousse, d’El-Jem et de Carthage, ainsi que 400 pièces exposées et 500 fragments dans les réserves du Musée national du Bardo. Le projet du futur centre est soutenu par le directeur du Getty Conservation Institute, Timothy Whalen, et par le Bureau international de la conservation de la mosaïque (ICCM).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°195 du 11 juin 2004, avec le titre suivant : Un centre tunisien pour la mosaïque

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque