Vendredi 17 septembre 2021

Politique

Silvio Berlusconi apprenti mécène

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 mai 2003 - 147 mots

ROME / ITALIE

Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi serait prêt à acheter personnellement la collection Torlonia, puis à en faire cadeau à l'État, selon plusieurs quotidiens italiens, information non officiellement démentie.

L'homme le plus riche d'Italie projetterait de créer un musée afin de montrer au public les 620 sculptures romaines de cet ensemble d'exception dont les actuels propriétaires, les princes Alessandro et Giulio Torlonia, chercheraient à se défaire. Depuis 1948, la collection est protégée par une convention empêchant ses détenteurs de la démembrer ou de l'exporter hors d'Italie. De 1997 à 2000, l'État italien a tenté de l'acquérir sans jamais parvenir à un accord avec la famille, le prix étant jugé prohibitif pour ses finances (la collection était estimée à 125 millions d'euros il y a peu). Mais peut-être ne le sera-t-il pas pour Silvio Berlusconi dont la fortune est évaluée à près de six milliards d'euros ?

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°171 du 16 mai 2003, avec le titre suivant : Silvio Berlusconi apprenti mécène

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque