Vendredi 20 septembre 2019

Rouen restitue une tête maorie

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 septembre 2010 - 100 mots

ROUEN - Le 23 octobre, Rouen (Seine-Maritime) sera la première ville de France à restituer à la Nouvelle-Zélande une tête maorie conservée dans son Muséum.

Les têtes tatouées de chefs de tribus morts au combat étaient naturalisées dans le cadre d’un culte des morts. Vendues comme objets de curiosité et de collection, elles ont fait l’objet d’un intense trafic au XVIIIe siècle. Depuis plusieurs années, le gouvernement néo-zélandais mène une campagne active pour obtenir le retour des restes humains maoris emportés outre-mer par les colons européens.

Muséum d’histoire naturelle, 198, rue Beauvoisine, 76000 Rouen, tél. 02 35 71 41 50.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°267 du 19 octobre 2007, avec le titre suivant : Rouen restitue une tête maorie

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque