Retour vers le passé

En Espagne, ouverture prochaine du Musée du XIXe siècle

Le Journal des Arts

Le 22 mars 2002

Entrepris depuis mars 2000, le grand projet du Musée du XIXe siècle espagnol devrait voir le jour en 2003 à Valence. Malgré l’inauguration prochaine de la deuxième partie de l’institution, le contenu du musée reste encore énigmatique, tandis que son installation dans un couvent qu’occupait l’Ivam provoque une polémique.

VALENCE (de notre correspondante) - Profitant d’Arco, la foire madrilène d’art contemporain, Consuelo Císcar, sous-secrétaire à la promotion culturelle de la Generalitat valenciana (la Communauté autonome de Valence), a présenté au public le projet du Musée du XIXe siècle à Valence. Inaugurée en mars 2000, une partie de l’institution – les salles d’expositions temporaires – est installée dans le couvent du Carmel. Avec un budget de 24 millions d’euros, le musée, dépendant de celui des beaux-arts de Valence, ouvrira l’ensemble de ses salles début 2003. La première partie des travaux, autour du cloître gothique, a permis d’obtenir une surface de plus de 4 000 m2, tandis que la seconde phase du réaménagement des espaces datant de la Renaissance portera la superficie totale à quelque 10 000 m2. Comptant sur le fonds du Musée des beaux-arts, dit Musée San Pío V, riche de 700 œuvres, le parcours débutera en 1860 avec la naissance des avant-gardes historiques. Des accords avec des institutions publiques et des collectionneurs privés sont en cours de négociation. Souhaitant que cette institution devienne un centre dynamique, Consuelo Císcar doit faire face à une polémique provoquée par la suppression des salles de l’Istituto valenciano de arte moderno (Ivam) installées dans le Carmel depuis 1989. La controverse a dépassé les frontières locales et suscité les réactions d’artistes, de critiques et de commissaires de toute l’Espagne. En effet, le projet de transférer les salles de l’Ivam au Musée des beaux-arts a été évoqué, dès janvier 2000, avec ce que cela implique de modification dans les espaces et dans la programmation de l’institution. Lors de l’inauguration des premières salles du Musée du XIXe siècle, les critiques ont, en outre, essentiellement porté sur la pauvreté des collections relatives à cette époque.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°145 du 22 mars 2002, avec le titre suivant : Retour vers le passé

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque