Jeudi 13 décembre 2018

Los Angeles

Piano compose pour le Lacma

Le Journal des Arts

Le 19 décembre 2003 - 699 mots

Le choix de Renzo Piano pour la réalisation de la nouvelle aile du musée devrait être prochainement confirmé. L’architecte a récemment rencontré Eli Broad, le principal mécène de l’institution.

LOS ANGELES - Eli Broad, le collectionneur milliardaire, a choisi Renzo Piano pour la réalisation du nouveau bâtiment du musée. Il a récemment promis 60 millions de dollars (49,7 millions d’euros) au Los Angeles County Museum of Art (Lacma) pour financer la construction d’une nouvelle aile réservée à l’art d’après guerre ainsi qu’à la mise en place d’un fonds d’acquisition d’art contemporain.
À la suite de sa rencontre l’été dernier avec l’architecte italien en Europe, le philanthrope a déclaré vouloir « poursuivre les discussions ». Un porte-parole du musée a confirmé que l’architecte est venu visiter le musée à Los Angeles, et qu’il est en « discussion sérieuse » avec la présidente et directrice du Lacma, Andrea Rich. Selon les termes régissant le don d’Eli Broad, les membres du conseil du Lacma gardent le dernier mot sur l’architecture de la nouvelle aile (lire le JdA no 176, 12 septembre 2003). Bien que le nom Piano n’ait pas encore été officiellement retenu et qu’il n’était pas à l’ordre du jour du dernier conseil d’administration, en date du 3 décembre, le Los Angeles Times du 22 octobre a confirmé l’information.
Le choix de Renzo Piano fait suite à l’abandon du projet bien plus radical de Rem Koolhaas. La vision de l’architecte hollandais conduisait à la disparition totale du complexe de bâtiments qui forment aujourd’hui le Lacma, pour leur substituer des parallélépipèdes surélevés recouvrant une place. Malgré la promesse de don de 50 millions de dollars faite par Broad en faveur du plan Koolhaas, ce dernier a dû être abandonné car le musée n’arrivait pas à réunir les 300 millions de dollars nécessaires.
Andrea Rich nous a confié que l’architecte italien travaillera à partir des structures existantes. Le projet a pour but de créer un édifice de 6 500 m2 qui relierait le complexe principal du musée et l’ancien grand magasin situé de l’autre côté d’Ogden Street, bâtiment qui abrite aujourd’hui les collections d’art latino-américain et les espaces d’expositions temporaires. Cette opération permettra également une réorganisation de la collection permanente, qui reflétera la récente restructuration à l’initiative d’Andrea Rich. La présidente souhaite organiser les œuvres en vastes sections géographiques et chronologiques, avec de nouveaux centres pour les arts d’Europe, d’Asie, des Amériques, et pour l’art moderne et contemporain.
Eli Broad nous a précisé : « La raison pour laquelle nous avons choisi Renzo [Piano] est qu’il est tisserand », faisant par là référence aux dessins de l’architecte qui réunissent les éléments disparates de l’ensemble muséal. Il a ajouté que, outre sa promesse de don, il mènerait une campagne afin de récolter 100 millions de dollars pour la rénovation des autres bâtiments du complexe et redonner vigueur au « modeste » budget annuel de fonctionnement se montant à 80 millions de dollars. Une fois la nouvelle aile achevée – qui portera le nom de « Broad » –, le philanthrope la confiera à Museum Associates, le groupe privé qui gère le musée. Museum Associates devrait par la suite en transférer la propriété au County de Los Angeles, gérant du reste du complexe muséal.

Don de 11 tableaux flamands au Lacma

Le Los Angeles County Museum of Art (Lacma) vient d’annoncer le don de 11 tableaux flamands de la part d’Hannah L. Carter et de feu son époux Edward W. Carter, le président fondateur du musée et premier président de son conseil d’administration. D’une valeur déclarée de 60 millions de dollars, la collection est décrite comme « le don le plus important » de l’histoire du musée. D’après J. Patrice Marandel, le conservateur en chef du département de l’Art européen au Lacma, les Carter ont commencé leur collection de tableaux flamands au milieu des années 1960, une période où les natures mortes, marines, vues urbaines et intérieurs d’églises hollandaises se trouvaient facilement sur le marché. Les œuvres, parmi lesquelles celles de Jacob van Ruisdael, Aelbert Cuyp, Aert van der Neer, Pieter Saenredam et Emanuel de Witte, sont désormais visibles dans la galerie « Mr et Mrs Edward W. Carter » dans le Ahmanson Building du Lacma.

Renzo Piano, architecte de musées

Renzo Piano, âgé de 66 ans, a remporté le Pritzker Prize en 1998. Il est basé à Gênes et à Paris. Après avoir conçu la Fondation Beyeler à Bâle en 1997, il est devenu l’architecte de musée le plus convoité au monde, et particulièrement aux États-Unis. Il a réalisé en 1986 un bâtiment pour la Menil Collection à Houston, ainsi que la Galerie Cy Twombly, pour la même institution, qui a ouvert en 1995. Son Nasher Sculpture Center a été inauguré à Dallas en octobre. Il travaille actuellement sur les extensions de l’Art Institute of Chicago, de la Morgan Library à New York, du High Museum à Atlanta et de la California Academy of Sciences à San Francisco. En France, Renzo Piano a signé avec Richard Rogers le Centre Pompidou.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°183 du 19 décembre 2003, avec le titre suivant : Piano compose pour le Lacma

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque