Vevey (canton de Vaud)

ô Léman !

Musée Jenisch Du 21 juin au 13 octobre 2013

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 23 mai 2013 - 323 mots

« Rousseau, Voltaire, notre Gibbon et de Staël, ces noms, ô Léman ! sont dignes de tes rivages, et tes rivages dignes de tels noms » : en 1816, pendant son Grand Tour, lord Byron, écrivain romantique, n’écrit pas seulement son fameux Prisonnier de Chillon, mais dédie également un sonnet au lac Léman.

Mary Shelley,  romancière britannique, situera à sa suite une grande partie de l’action de son célèbre roman Frankenstein sur ses rives après y avoir passé un été, notamment en compagnie du même lord Byron. Situé au cœur de l’Europe, sur le chemin de l’Italie, le lac Léman offre au voyageur des paysages exceptionnels, et sa rotondité favorise l’impression de « miroir du monde » qui se double d’un « miroir de l’âme humaine ».

Dès la Renaissance, et surtout avec le romantisme, l’immense lac a accueilli et inspiré de nombreux artistes, trop nombreux pour être tous cités. À travers son exposition « Lemancolia », le Musée Jenisch de Vevey invite à en suivre quelques-uns autour de ce lac mythique avec en préambule La Pêche miraculeuse (1444) de Konrad Witz, qui constitue le premier portrait réaliste d’un paysage et surtout la première œuvre qui figure le lac Léman.

Pour la plupart des artistes, le lac a la couleur mélancolique de l’exil. Lorsque Courbet s’enfuit en Suisse après avoir fait renverser la colonne Vendôme, il s’installe près de Vevey. Le lac Léman sera le port d’attache des dernières années de sa vie. C’est dans sa Suisse natale que Rousseau se réfugiera après la tempête provoquée en France par la sortie de son ouvrage Émile ou De l’éducation, et c’est assis sur un rocher, au bord du lac, que le héros de Julie ou la Nouvelle Héloïse écrit ses lettres d’amour. Pour un seul, cependant, il a eu le ton de l’humour : c’est dans le lac que Hergé fait tomber la voiture de Tintin et du capitaine Haddock dans L’Affaire Tournesol !

« Lemancolia, traité artistique du Léman »

Musée Jenisch de Vevey, avenue de la Gare 2, Vevey, www.museejenisch.ch

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°658 du 1 juin 2013, avec le titre suivant : ô Léman !

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque