Vendredi 19 octobre 2018

Musée

Luxe

LVMH consolide ses appuis

Par Christine Coste · Le Journal des Arts

Le 14 mars 2017 - 335 mots

PARIS

Après avoir investi le terrain de l’art contemporain, le groupe de luxe se renforce dans le patrimonial.

PARIS  -  L’avenir du bâtiment de l’ancien Musée des arts et traditions populaires, construit en 1975 par Jean Dubuisson, est désormais scellé. Après le départ des collections ATP au MuCEM de Marseille, l’édifice a été laissé à l’abandon durant douze ans puis a fait l’objet d’un bras de fer avec l’État pour son désamiantage et sa rénovation. La convention de cinquante ans qui vient d’être signée entre Bernard Arnault et la Mairie de Paris, propriétaire du terrain et du bâtiment, permet au patron de LVMH d’étendre son territoire, après les accords passés avec la Ville de Paris pour le Jardin d’acclimatation et la construction de la Fondation Louis Vuitton, au bâtiment attenant à cette même Fondation.

Le groupe de luxe, qui va affecter 158 millions d’euros aux travaux, espère une ouverture d’ici deux ou trois ans d’un lieu consacré aux métiers de l’artisanat d’art. Le site comprendra salles d’exposition, de concert, ateliers d’artistes, et (naturellement) un restaurant.

Avec la création de la « Maison LVMH/Arts-Talents-Patrimoine » dans l’ancien musée des ATP que l’architecte américain Frank Gehry va reconfigurer, Bernard Arnault rejoint le mouvement de soutien aux métiers d’art et de valorisation des savoir-faire français, mouvement engagé par plusieurs marques, fondations ou groupements professionnels tels que Hermès, la Fondation Bettencourt-Schueller ou les Ateliers d’art de France.

Si le positionnement de LVMH dans ce domaine n’est pas nouveau, il a pris un tour particulier avec la création en 2014 de l’Institut des métiers d’excellence, un programme de formation professionnelle associé à des écoles reconnues dans leur discipline ; en 2017 débute aussi un partenariat avec la très réputée Central Saint Martins à Londres. Cette annonce est une belle opération de communication pour le groupe qui assoit ainsi l’image patrimoniale de ses marques de luxe. Elle est par ailleurs concomitante de l’annonce du record de fréquentation (plus de 1,2 million de visiteurs) pour l’exposition « Chtchoukine » à la Fondation LVMH.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°475 du 17 mars 2017, avec le titre suivant : LVMH consolide ses appuis

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque