Samedi 15 décembre 2018

Monument

L'Hôtel de Lassay, à l'Assemblée, pourra être loué

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 12 avril 2018 - 244 mots

PARIS

Les salons de l'Hôtel de Lassay, résidence du président de l'Assemblée nationale, ainsi que la Galerie des fêtes, pourront être ponctuellement loués à des organismes extérieurs, a décidé mercredi le bureau de l'Assemblée.

"Ces locations - limitées à une dizaine par an - permettront de financer les travaux de restauration de l'Hôtel de Lassay ayant un rapport direct avec l'entretien et la rénovation du patrimoine, ou des événements ouverts au public (colloques, expositions, etc.)", a précisé la présidence dans un communiqué.

"A l'instar de ce que pratiquent d'autres institutions comme l'Hôtel de Ville de Paris et le ministère des Affaires étrangères, les demandes seront soigneusement examinées afin d'éviter toute interférence avec les missions institutionnelles de la présidence ou de l'Assemblée", est-il précisé. Et "ces locations seront décidées en toute transparence". "L'Hôtel de Lassay continuera à accueillir, prioritairement et essentiellement, outre les parlementaires, des événements ayant un lien direct avec la vie politique, économique, sociale, associative, etc.", complète la présidence.

Plus haute instance collégiale du Palais Bourbon, le bureau de l'Assemblée, sous l'autorité de son président François de Rugy, a acté le principe de ces locations, par 11 voix contre 5. "En Marche la start-up République... Le bureau de l'Assemblée nationale vient de se prononcer pour la location des salons de Lassay à des entreprises privées! Un mélange des genres tout macronien", a critiqué sur Twitter Clémentine Autain, députée LFI et membre du bureau.

Cet article a été publié le 11 avril 2018 par l'AFP

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque