Samedi 27 novembre 2021

Unesco

L'Etat demande l’élargissement du classement du Canal du Midi à l'Unesco

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 juillet 2012 - 345 mots

TOULOUSE [16.07.12] – L’Etat voudrait élargir la zone classée aux abords de l'ouvrage de Pierre-Paul Riquet. Vincent Roberti, secrétaire général aux Affaires régionales de la préfecture, a précisé à l’AFP qu’il s’agirait de consolider et de préserver l’inscription du site à l'Unesco.

Classé en 1996 par l’Unesco, le Canal du Midi assure la liaison entre la Méditerranée et l'Atlantique. Le réseau, qui a été réalisé entre 1667 et 1694, compte 360 km de voies navigables et constitue l'une des plus importantes réalisations de génie civil de l'ère moderne. L'esthétique architecturale, ainsi que celle des paysages créés, en fait non seulement une prouesse technique, mais également une œuvre d'art.

D’après l’AFP, l’Etat aurait initié une procédure dans le but de préserver la physionomie de l'ouvrage et de protéger ses abords d'éventuelles constructions intempestives. Pour Vincent Roberti, secrétaire général aux Affaires régionales de la préfecture, la démarche entend « anticiper sur l'avenir et sur les constructions qui pourraient intervenir » aux abords du Canal. Les zones susceptibles d’être protégées ont fait l’objet d’une étude, permettant de les délimiter selon une notion de co-visibilité : « Que l'on soit sur le canal en bateau ou sur les rives, il ne doit pas y avoir d'élément qui vienne perturber l'oeil et l'image de l'ouvrage ».

D’après le site de La Dépêche, les zones « tampon » seront constituées, d’après les préconisations de l'Unesco, « par une bande d'une dizaine de kilomètres de part et d'autre du canal du Midi entre Sète et Toulouse, du canal de jonction et de la Robine à Narbonne, du seuil de Naurouze, de la rigole de la Montagne entre le Lac du Lampy et Revel, de la rigole de la plaine entre Revel et le seuil de Naurouze et du canal de Brienne à Toulouse où tout nouvel aménagement sera soumis à autorisation des services du ministère de l'environnement ». Les espaces sensibles pourront ainsi être classés afin de préserver la qualité du site et son label.

Le projet devrait être discuté avec les collectivités locales et les chambres consulaires à partir de l'automne.

Légende photo

Canal du Midi, près de Colombiers - © Photo Michiel1972 - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque