Dimanche 16 février 2020

Musée

Les premières vues du Musée George Lucas révélées

Par Séverine Petit · lejournaldesarts.fr

Le 12 novembre 2014 - 537 mots

CHICAGO (ETATS-UNIS) [12.11.14] – L’agence MAD architects, en charge de la proposition architecturale pour le futur Musée George Lucas a dévoilé mardi 4 novembre les premières images du projet. Bordant la côte du lac Michigan, il devrait être à l’image des films du réalisateur : fantastique et incontournable.

Après avoir déclaré qu’il prenait sa retraite des studios hollywoodiens en 2012, George Lucas a annoncé qu’il souhaitait créer un musée consacré à la fois à ses 40 ans de carrière ainsi qu’à sa collection personnelle d’œuvres d’art et d’objets de collection. Si les informations quant à l’orientation générale que prendra le musée sont longtemps restées secrètes, on sait aujourd’hui que son thème principal sera celui de la narration. Il s’appellera d’ailleurs The Lucas Museum Of Narrative Arts (Le Musée Lucas des arts narratifs).

En effet, outre sa riche collection de peintures de Norman Rockwell présentées au Smithsonian Museum fin 2010 dans une exposition intitulée Telling Stories (Raconter des histoires), seront mises en avant des œuvres de maîtres de l’illustration pour enfants comme Jessie Willcox Smith, l’art de la bande-dessinée autour de comics tels que Flash Gordon ou Prince Vaillant ou encore l’histoire de l’affiche de cinéma.

Les films de Lucas seront évidemment au centre d’une présentation particulière où il aura à cœur d’expliciter ses références à travers l’exposition d’œuvres miroirs. Ainsi le costume de la reine Amidala dans Star Wars, jouée par Natalie Portman, réalisé par Trisha Biggar sera mis en parallèle de costumes d’Asie ou du Moyen-Orient.

Originellement prévu pour être installé à San Francisco, ville près de laquelle George Lucas est né et a vécu, lui qui n’a jamais tourné à Hollywood, il sera finalement construit à Chicago. De multiples raisons l’ont poussé à déplacer son projet, au premier rang desquels l’impossibilité de réaliser son musée sur la côte californienne mais également la campagne de lobbying du maire de Chicago, Rahm Emanuel, décrite comme agressive par le Chicago Tribune. L’édification du bâtiment coûtera plusieurs centaines de millions de dollars et prendra place sur un actuel parking qui borde le lac Michigan près du Soldier Field, stade mythique des Chicago Bears. Il sera livré en 2018 mais déjà les premières images ont été dévoilées par l’agence d’architectes. D’environ 31 mètres de hauteur, il s’agira d’un immense voile blanc ondulant, presque semblable à une montagne, couronné par un halo en chrome.

Le projet est cependant loin de faire l’unanimité. Certains critiquent l’égo de Georges Lucas qui n’hésitait pas à déclarer à un journaliste qu’« en tant qu’artiste populaire, [il] touche la même corde sensible que Rockwell, que Michel-Ange ou encore que les personnes ayant peint les grottes en France », d'après Yahoo News. D’autres s’attaquent directement au projet à divers titres. La préservation de la côte, d’abord, avec l’association des amis des parcs de Chicago, puisque le front du lac bénéficie d’une ordonnance de protection, mais également de la sauvegarde des traditions des habitants de Chicago puisque le terrain loué au prix d’un dollar symbolique était le lieu de rassemblement pour les fêtes d’avant match des supporters des Chicago Bears.

Ajout du 18 novembre 214

Don Bacigalupi, l’actuel directeur du Crystal Bridges Museum de Bentonville (Arkansas), a été désigné pour devenir le directeur du futur Musée George Lucas.

Légende photo

George Lucas - © Photo Nicolas Genin - 2009 - Licence CC BY-SA 2.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque