Musée

Les ambitions d’Orsay

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 29 août 2018 - 222 mots

Paris

« Nous sommes des musées de référence sur le XIXe et le début du XXe siècle, nous devons être à la hauteur sur le plan national et international. Mais nous nous devons aussi de répondre aux attentes du public », a déclaré en juin la présidente des musées d’Orsay et de l’Orangerie. 

Musée d'Orsay
Musée d'Orsay
Photo DXR

Lors de la conférence de presse, Laurence des Cars a présenté le programme des expositions à venir, qui ambitionne de mélanger des sujets actuels, à l’instar du « Modèle noir de Géricault à Matisse » en 2019 (« un projet ambitieux et délicat pour traite d’un des grands non-dits de l’histoire de l’art »), avec des inédits – Berthe Morisot, qui sera présentée en 2019, n’a jamais eu de rétrospective à Orsay ! La pluridisplinarité sera également à l’honneur, à travers les expositions sur les critiques d’art Huysmans et Fénéon, et le retour du cinéma dans les expositions (« Renoir, Père et fils » en 2018) et dans les salles permanentes. À noter : l’art contemporain fait son grand retour à Orsay et à l’Orangerie, non plus sous formes de contrepoints mais de relectures, selon différentes modalités, du XIXe siècle par le contemporain. « Il n’existe pas de méthode miracle. Nous voulons réactiver le regard à travers le commentaire, la scénographie, les œuvres, etc. », a déclaré Laurence Des Cars. 

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°715 du 1 septembre 2018, avec le titre suivant : Les ambitions d’Orsay

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque