Mercredi 12 décembre 2018

Restitutions

L’entreprise allemande Dr. Oetker restitue un tableau spolié

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 27 janvier 2017 - 304 mots

ALLEMAGNE [27.01.17] – L’entreprise allemande de levure Dr. Oetker a annoncé qu’elle restituait à l’héritière du collectionneur Jacques Goudstikker une œuvre d’art vendue de force pendant la guerre. C’est le deuxième tableau rendu à ses véritables ayant-droits.

Le Portrait d’Adrian Moens, peint par Antoine Van Dyck en 1628, ne va pas rester pas dans la collection de l’entreprise Dr. August Oetker en raison de sa provenance.

Avant-guerre, l’œuvre était inscrite sur l’inventaire des collections du marchand d’art hollandais Jacques Goudstikker. Elle fut vendue de force et pour une somme dérisoire pendant la seconde guerre mondiale au maréchal nazi Hermann Göring, et a donc été récemment restituée à Marei von Saher, belle-fille et unique héritière du célèbre marchand d’art. Depuis 2015, l’entreprise allemande a décidé de faire contrôler la provenance des œuvres de sa collection. Elle a déjà restitué, il y a deux semaines, une œuvre du peintre allemand Hans Thoma.

Jacques Goudstikker était un marchand d’art juif qui a fui les Pays-Bas lors de l’invasion allemande. Il fut victime d’un accident mortel, lorsqu’il quitta la Hollande avec sa famille en 1940. Après son départ, ses employés ont été contraints de vendre toutes les œuvres de la galerie –soit environ 1000 tableaux– pour un montant très en dessous de leur valeur réelle. A la fin de la guerre, une partie de la collection fut restituée au gouvernement hollandais qui l’a vendue ensuite à un marchand d’art de Londres. Le tableau d’Antoine Van Dyck fut acquis de bonne foi en 1956 par Rudolf August Oetker, le propriétaire de l’entreprise de levures, décédé en 2007.

La première œuvre restituée par l’entreprise, Le printemps dans les montagnes de Hans Thoma, avait disparu après une vente forcée à Francfort en 1938. Outre ces deux œuvres récemment restituées, deux autres sont en cours d’analyse et candidates potentielles à une restitution.

Légende photo

Antoine van Dyck (1599-1641), Portrait d'Adriaen Moens (1628)

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque