Mercredi 21 octobre 2020

Monument

Le Lion retrouve sa place

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 26 octobre 2001 - 112 mots

PARIS

Œuvre de Bartholdi, en hommage au gouverneur de Belfort qui soutint un siège de cent deux jours pendant la guerre de 1870, le monumental Lion de Belfort a retrouvé la place Denfert-Rochereau à Paris (XIVe arrondissement) qu’il avait quittée le 25 mars dernier.

Usé par le temps, la pollution et les manifestations, le Lion a subi d’importants travaux de restauration dans un atelier d’Argenteuil (Val-d’Oise). Attaquée par la fiente des pigeons qui en ont fait leur perchoir, la « peau » du lion a été renforcée et débosselée tandis que la partie basse de l’armature, en contact avec le socle de pierre et l’humidité, a été remplacée par des éléments en inox.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°135 du 26 octobre 2001, avec le titre suivant : Le Lion retrouve sa place

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque