Mercredi 27 janvier 2021

États-Unis - Musée

Le Congrès autorise la création de deux nouveaux musées de la Smithsonian Institution

Par Lorraine Lebrun · lejournaldesarts.fr

Le 24 décembre 2020 - 674 mots

WASHINGTON / ÉTATS-UNIS

Un musée sur l’histoire des femmes et un musée sur l’histoire des Latino-Américains ont été validés dans le plan de relance. 

Membres de la Chambre des représentants dans la salle du Congrès USA
Membres de la Chambre des représentants dans la salle du Congrès.

Le projet de loi de finances 2021 – un document fleuve de près de 5 500 pages – a été approuvé par le Congrès américain dans la nuit de lundi à mardi. D’un montant total de 2 300 milliards de dollars (dont 900 milliards pour le plan de relance) celui-ci autorise également la création de deux nouveaux musées au sein du complexe déjà vaste de la Smithsonian Institution : l’un sur l’histoire des Latino-Américains, l’autre sur l’histoire des femmes américaines.

La Smithsonian Institution, institution scientifique quasi-fédérale, comprend à ce jour 9 centres de recherche et 19 musées, jardins botaniques et zoo, dont la National Portrait Gallery, le National Museum of American History, le National Museum of Natural History ou encore le Smithsonian Design Museum.  Le dernier en date : le National Museum of African American History and Culture, dessiné par l’architecte David Adjaye et ouvert en 2016 – un projet à 540 millions de dollars.

Des projets anciens

Les deux musées approuvés dans le budget 2021, faisaient déjà l’objet d’actes législatifs distincts. Le National Museum of the American Latino Act et la Smithsonian Women's History Museum Act , largement soutenus par les représentants des deux partis,  avaient été approuvés par la Chambre des représentants mais ont été ajoutés au plan de relance suite au blocage du seul sénateur républicain de l’Utah, Mike Lee, arguant que « la dernière chose dont nous avons besoin, c’est de segmenter encore davantage une nation déjà divisée », selon ses propos rapportés par l’agence de presse Associated Press.  

Même si l’ensemble est encore suspendu à la signature du président Trump, ce volet du vaste projet de loi autorise en substance la Smithsonian à entamer le long processus de création de ces futurs musées en lui permettant d’embaucher du personnel, de collecter les objets et de commencer à élaborer une programmation. 

Le projet de musée des Latino-Américains n’est pas récent. Ses partisans militent pour sa création depuis la publication, en 1994, d’un rapport de la Smithsonian très critique envers le traitement réservé aux Latinos dans les musées, qui ferait l’objet d’un « négligence volontaire » systématique. Comme détaillé dans le National Museum of the American Latino Act, ce musée aura comme objet de « mettre en lumière les contributions des Latinos-Américains à l’histoire des Etats-Unis », et devra faire office de « référence » sur la question à l’échelle nationale. 

Les demandes pour un musée sur l’histoire des femmes remontent quant à elles à 2016, quand une commission bipartite du Congrès, créée par la sénatrice républicaine Carolyn B. Maloney deux ans plus tôt, a appelé à sa création face au constat de faible représentation des femmes dans les mémoriaux, monuments et musées. Le projet était alors estimé entre 150 et 180 millions de dollars. 

La Républicaine, qui espérait voir « le dernier plafond de verre » s’envoler grâce à Hillary Clinton, se réjouit de voir passer cette loi alors que les Etats-Unis ont élu leur première femme vice-présidente. « Depuis trop longtemps, les femmes ont été exclues de l’histoire de notre Nation. Nous commençons à rectifier cela. », a-t-elle expliqué au Washington Post. « Les Américains méritent de voir et d’être inspirés par des femmes remarquables qui ont contribué à faire ce pays ».

Même si la localisation de ces deux futurs musées n’est pas définitive ils devraient être installés sur le National Mall, cette vaste coulée verte reliant les principales institutions de la ville et bordée par les musées de la Smithsonian. Quant au financement, il devrait être partagé à part égale entre des fonds fédéraux et des donations privées. 

Le directeur de la Smithonian Institution, Lonnie G. Bunch III, a apporté son soutien aux deux projets. « Créer de nouveaux musées est un challenge mais, avec le financement approprié, la Smithsonian possède les compétences et l’expertise pour le faire correctement. Nous pouvons, et avons déjà créé des musées qui répondaient aux besoins de la Nation et mettent en avant les Etats-Unis aux yeux du monde. »
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque