Musée

Le British Museum va aider le Nigeria à créer un musée

Par Alice Fiedler · lejournaldesarts.fr

Le 18 novembre 2020 - 402 mots

BENIN CITY / NIGERIA

L’architecte David Adjaye dessinera le futur Edo Museum of West African Art. 

Bronzes du Bénin du British Museum. © Andreas Praefcke, 2011, public domain
Bronzes du Bénin du British Museum.
Photo Andreas Praefcke, 2011

Le British Museum va travailler avec des équipes nigérianes à la création d'un nouveau musée. L’institution partenaire locale LRT (Legal Restauration Trust) a obtenu 4 millions de dollars de financement (3 M€). Le projet commence en 2021 et se déroulera sur cinq ans. Le Edo Museum of West African Art (EMOWAA) sera conçu par l’architecte ghanéen-britannique David Adjaye.

Le British Museum, qui possède quelque 950 bronzes du Bénin, avait fait l'objet de critiques pour son refus de les restituer. Ce partenariat est ainsi considéré par beaucoup comme un acte positif d’ouverture de dialogue, rapporte la BBC. Cela permet au British Museum d'accroître ses connaissances sur l’histoire du pays et de favoriser un retour possible des bronzes.

Les bronzes du Bénin sont un ensemble de plus de 1 000 objets, plaques de métal et sculptures, qui décoraient le palais royal du Royaume du Bénin (au sud-ouest du Nigeria actuel). Le royaume, qui date du XIe siècle, était l'un des plus anciens et des plus développés des États d'Afrique de l'Ouest. À une époque, les murs de Bénin City (anciennement Edo) avaient été « quatre fois plus longs que la Grande Muraille de Chine ». La capitale a cependant été pillée et détruite lors de l’invasion des forces britanniques en 1897. 

Des excavations archéologiques seront par ailleurs réalisées sous le site du futur musée. Les vestiges de bâtiments historiques révélés seront conservés dans leur position d'origine pour faire partie de l'expérience de visite du musée. 

« EMOWAA établira un nouveau paradigme muséal pour l'Afrique, » déclare Sir David Adjaye. « L’avant-projet peut donner l’impression qu'il s'agit d'un musée traditionnel, mais, en fait, nous proposons de défaire le discours occidental grâce à une reconstruction complète. » 

Sir David Adjaye (53 ans) s’est fait un nom en architecture grâce à ses formes sculpturales, son utilisation virtuose de matériaux et de couleurs, et son implication dans les communautés locales. En 2000, il ouvre sa propre agence, avec des antennes à Londres, New York et Accra (Ghana). Une de ses œuvres phares est le National Museum of African American History & Culture à Washington, DC, inauguré en 2016. 

Le musée EMOWAA abritera l'art et les objets d'Afrique de l'Ouest, et comprendra des galeries consacrées à l'art contemporain. Ces dernières auront comme objectif de répondre aux questions d'actualité et de soutenir la communauté artistique contemporaine du Bénin.
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque