Départ - Musée

Le Belvédère se sépare de sa directrice, Agnes Husslein-Arco

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 10 août 2016 - 368 mots

VIENNE (AUTRICHE) [10.08.16] – Le contrat de la directrice des musées du Belvédère de Vienne, Agnes Husslein-Arco, ne sera pas reconduit en raison de fautes professionnelles.

Agnes Husslein-Arco, directrice des musées du Belvédère de Vienne depuis 2007, ne sera pas reconduite dans ses fonctions au terme de son contrat. Thomas Drozda, le ministre de la Culture autrichien, a annoncé le 27 juillet dernier qu’elle était licenciée pour avoir enfreint le code de bonne conduite et les règles de déontologie de l’institution, rapporte Artforum. Elle conservera néanmoins ses fonctions jusqu’à la fin de l’année.

Elle est notamment accusée de s’être octroyé des biens de la boutique du musée en les déclarant comme des cadeaux d’affaires, d’avoir mis sur le compte du Belvédère les frais de réparation de son domicile personnel (qui recevait parfois des invités du musée) et d’avoir employé des agents du musée pour des services personnels. Des irrégularités dans la comptabilité ont par ailleurs été signalées et la comptable de l’institution, qui approuvait les dépenses, a été licenciée à la fin du mois de juillet, rapporte artnet.

A l’occasion d’une réunion avec le conseil d’administration des musées du Belvédère, Agnes Husslein-Arco a reconnu ses erreurs et a proposé de payer de sa poche les dommages, soit une somme comprise entre 13 000 et 30 000 euros. Mais un rapport commandé par le conseil d’administration à une société d’audit pour faire la lumière sur l’affaire a par la suite coûté 130 000 euros, ravivant la polémique. Thomas Drozda a prévenu qu’il ne paierait pas « la facture à six chiffres » qui lui est « totalement incompréhensible ».

Il a par ailleurs indiqué que la direction du musée sera réorganisée au début de l’année 2017 : « Je ne vois pas comment le musée pourrait revenir à la normale et à ses succès passés en conservant la structure organisationnelle et le personnel actuels », a-t-il déclaré. Der Standard indique que Dieter Bogner a d’ores et déjà été nommé directeur exécutif aux côtés d’Agnes Husslein-Arco. En l’espace de près de dix ans, la future ex-directrice du Belvédère, qui accueille une importante collection d’art autrichien du XIVe au XXe siècle, en a fait l’un des musées les plus attractifs d’Autriche.

Légende photo

Agnès Husslein-Arco © Photo Klaus Pichler

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque