La grotte Chauvet exploitée

Le Journal des Arts

Le 2 décembre 2009

Le ministre de la Culture Philippe Douste-Blazy vient de confier à Jean Clottes la direction de l’étude scientifique de la grotte Chauvet à Vallon-Pont-d’Arc, en Ardèche. L’étude scientifique de la grotte ornée, qui se déroulera sur plusieurs années, débutera sous sa responsablilité dès que l’État aura pris possession de la grotte.

PARIS - Le ministre de la Culture avait décidé le 6 décembre 1995, sur proposition du Conseil national de la recherche archéologique, de lancer un appel d’offres international en vue de désigner le responsable de l’étude scientifique de la grotte Chauvet. Le jury, composé du vice-président du Conseil et de huit préhistoriens, a proposé à l’unanimité au ministre de retenir le projet de Jean Clottes, conservateur général du Patrimoine.

Jean Clottes sera assisté de Jean-Michel Geneste, conservateur en chef du Patrimoine et spécialiste du paléolithique supérieur. Son équipe scientifique réunira des chercheurs internationaux, paléolithiciens, palynologues, naturalistes, géologues, climatologues, etc. Les plus anciennes peintures pariétales connues à ce jour, qui suscitent de nombreuses interrogations, conduisent la Direction du Patrimoine à mettre en œuvre les mesures juridiques, matérielles et scientifiques nécessaires à la conservation du site.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°27 du 1 juillet 1996, avec le titre suivant : La grotte Chauvet exploitée

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque