Vendredi 15 novembre 2019

La cathédrale de la discorde

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 31 mars 2006 - 151 mots

L’association orthodoxe russe niçoise est en litige avec la Fédération de Russie concernant le droit de propriété de la cathédrale orthodoxe russe Saint-Nicolas, à Nice.

NICE - Le bâtiment est situé sur un terrain de plusieurs milliers de m2, acquis en 1867 par le tsar Alexandre II. La Russie jouit actuellement d’un bail emphytéotique de quatre-vingt-dix-neuf ans sur ce terrain, qui viendra à terme en 2008. Elle a envoyé, le 7 février, un huissier afin de faire un inventaire des biens de la cathédrale, et de revendiquer un droit de propriété sur le monument à la fin du bail.

L’association orthodoxe ne compte pas se défaire du monument et a déposé le 23 mars devant le tribunal de grande instance de Nice des documents attestant sa propriété (dont deux arrêtés ministériels faisant mention de ce droit, et la preuve du paiement de la taxe foncière). Le tribunal tranchera entre les deux parties le 6 avril.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°234 du 31 mars 2006, avec le titre suivant : La cathédrale de la discorde

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque