Archéologie

Israël : des archéologues dévoilent une fabrique de poterie antique

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 1 août 2018 - 345 mots

GEDERA / ISRAEL

Des archéologues israéliens ont dévoilé mardi ce qu'ils ont présenté comme une grande fabrique de poterie qui a produit des jarres de vin pendant 600 ans, à partir de l'époque romaine.

Alla Nagorsky montrant une planche utilisée pour jouer au Mancala, à Gedera.
Alla Nagorsky montrant une planche utilisée pour jouer au Mancala, à Gedera.
Photo Menahem Kahana
©AFP

L'Autorité israélienne des Antiquités (AIA) a annoncé que des fouilles près de la ville de Gedera, au sud de Tel-Aviv, avaient permis de mettre au jour la fabrique et un complexe de loisirs adjacent, composé de 20 piscines et d'une salle de jeux.

A partir du IIIe siècle après J.-C., l'usine a fabriqué des récipients appelés "Gaza" par les historiens, pendant une période ininterrompue de 600 ans, a déclaré mardi à la presse la directrice des fouilles, Alla Nagorsky. "Ce genre d'endroit ne s'est pas construit en un jour", a-t-elle expliqué sur place. "Un ingénieur a travaillé dessus, le site est très travaillé".

La fonction principale des jarres était le stockage et l'expédition du vin, une industrie locale florissante à l'époque, avec des exportations à grande échelle, a précisé l'AIA dans un communiqué. "La production continue de ces jarres indique probablement qu'il s'agissait d'une entreprise familiale, qui s'est transmise de génération en génération", souligne le communiqué.

Près de l'usine se trouvaient deux bains byzantins et 20 bassins "finement construits", reliés entre eux par des canaux. "Les archéologues considèrent que le complexe aquatique a servi à la fois à la population locale et aux nombreux voyageurs le long de l'ancienne route principale reliant le port de Gaza à l'intérieur des terres", indique l'AIA.

La ville de Gaza, aujourd'hui située dans la bande de Gaza palestinienne, se trouve à 48 km au sud-ouest de Gedera, sur la côte méditerranéenne. Au cours de sa longue histoire, elle a été gouvernée par les Romains, les Byzantins, les Croisés, les Mamelouks et les Ottomans. La découverte d'une salle de jeux à Gedera est "rare et surprenante", note l'AIA. Elle abritait des planches utilisées pour jouer au backgammon et au "mancala", des jeux toujours populaires dans la région. Les ateliers de poterie de Gedera ont pu construire le centre de loisirs à l'attention de leurs employés, selon le communiqué de l'AIA.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque