Dimanche 22 septembre 2019

Justice

Interpellation du maire de Venise dans une affaire de détournement d’argent

Par Assia Zhiri · lejournaldesarts.fr

Le 6 juin 2014 - 231 mots

VENISE (ITALIE) [06.06.14] – Le maire de Venise ainsi qu’une trentaine d’autres personnes ont été interpellés mercredi 4 juin 2014 au matin dans le cadre du vaste chantier de construction des digues. Ils sont soupçonnés d’avoir détournés de l’argent public.

Le maire de Venise, Giorgio Orsoni a été interpellé dans la matinée du mercredi 4 juin par la police vénitienne. Une enquête avait été ouverte il y a trois ans dans le cadre du projet MOSE afin de mettre en lumière un possible détournement d’argent.

MOSE, chantier en cours de construction, est un projet permettant le ralentissement des marées hautes de l’Adriatique. Un système de digues dépassant le niveau de l’eau sera alors mis en place afin de protéger la ville du phénomène d’acqua alta. Le projet est estimé à 5,5 milliards d’euros et devrait être terminé d’ici 2016 et fonctionnel en 2017.

L’enquête a mis à jour l’existence d’une « caisse noire » et près de 20 millions d’euros auraient été ainsi détournés et transférés sur des comptes à l’étranger. La police a interpellé le maire ainsi qu’une trentaine de personnes dont des chefs d’entreprise, un général ainsi que des hommes politiques. Une centaine de personnes sont en réalité concernées par cette affaire.

Une interpellation a également été demandée contre Giancarlo Galan, ancien ministre de la Culture aujourd’hui sénateur qui avait d’ailleurs posé la première pierre du chantier en 2003...

Légende photo

Acqua Alta sur la place Saint Marc à Venise, Italie - © Photo Jean-Pierre Dalbera - 2012 - Licence CC BY 2.0

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque