Vendredi 6 décembre 2019

Musée

Disparition de Kynaston McShine, longtemps commissaire d’exposition du Moma

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 11 janvier 2018 - 337 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

Commissaire-conservateur ambitieux et audacieux, Kynaston McShine s’est éteint à l'âge de 82 ans. Il passa un demi-siècle à exercer au sein des musées new-yorkais, notamment le Museum of Modern Art de New York

Kynaston McShine
Kynaston McShine
Photo Marc Ohrem-Leclef

Né en 1935, à Port-d’Espagne en Trinité-et-Tobago dans les Caraïbes, Kynaston McShine a commencé sa carrière en tant que commissaire d’exposition au Jewish Museum puis restera un demi siècle au Moma. En 1965, il est nommé conservateur des peinture et sculptures au Jewish Museum de New York. Il deviendra ensuite directeur adjoint de 1967 à 1968. Au Moma il joua un rôle important en tant que commissaire-conservateur de 1968 jusqu'à sa retraite en 2008.

Pour ces deux institutions new yorkaises il organisa des expositions monographiques d’artistes pionniers : Yves Klein (1967), Robert Irwin (1968), Gene Davis (1968) au Jewish Museum, Robert Rauschenberg (1977), Joseph Cornell (1980), Marcel Duchamp(1973), au MoMa. Parmi les expositions clefs de sa carrière, « Primary Structures : younger American and British Sculptures » (1966) présente des oeuvres d’artistes minimalistes, dont Dan Flavin, Carle Andre, Anthony Caro, Donald Judd ou encore Anne Truitt. Ce fût la première exposition américaine offrant une vue d’ensemble de l’art minimaliste à une époque où le terme n'était pas défini, l’exposition en consolidera la signification.

En 1970, il est commissaire d’Information, une exposition visant à perturber l’espace d’exposition et la visite du public, qui rassemble 150 artistes de 15 pays différents parmi lesquels Yayoi Kusama et Vito Acconci. En 1984, il est à l'origine de « An International Survey of Painting and Sculpture », dont l’objectif est de donner un aperçu de la création contemporaine de peinture en proposant des oeuvres de 169 artistes de 17 pays différents, toutes produites après 1975 - mais n'incluait que 13 femmes, et aucun artiste de couleur. Ce constat poussa un groupe de femmes à manifester et aboutit à la création du célèbre groupe d’activistes féministes Guerrilla Girls.

Pionnier de son temps, McShine fut aussi à son arrivée au MoMa le premier commissaire d’exposition de couleur à travailler au sein d’une grande institution américaine.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque