Vendredi 23 octobre 2020

Prix

Deux projets français récompensés par le prix Europa Nostra 2015

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 16 avril 2015 - 791 mots

EUROPE [16.04.15] – La Commission Européenne et Europa Nostra ont révélé mardi 14 avril le nom des 28 lauréats du Prix du Patrimoine Culturel de l’Union Européenne 2015 / Concours Europa Nostra. Parmi eux, deux sites français ont été récompensés, les Halles du Boulingrin à Reims et la Cité-jardin de Stains.

La Commission Européenne et Europa Nostra ont révélé mardi 14 avril la liste des lauréats du Prix du Patrimoine Culturel de l’Union Européenne 2015/Concours Europa Nostra, considéré comme le prix européen le plus prestigieux dans le domaine du patrimoine. Les 28 lauréats, sélectionnés parmi 263 candidatures remises par des organisations et particuliers dans 29 pays, sont honorés pour leurs réalisations remarquables dans quatre catégories : conservation ; recherche et numérisation ; contribution exemplaire au patrimoine ; éducation, formation et sensibilisation.

Le Royaume-Uni est le grand vainqueur de cette année, avec cinq projets récompensés. Alors qu’aucun projet n’avait été sélectionné en 2014, la liste comprend deux lauréats français : les Halles du Boulingrin à Reims dans la catégorie conservation, et la Cité-jardin de Stains dans la catégorie sensibilisation. « Les lauréats de cette année sont de forts exemples de créativité et d’innovation qui œuvrent pour le patrimoine culturel en Europe. Ils prouvent également que le patrimoine compte pour l’Europe et ses citoyens » a déclaré Plácido Domingo, président d’Europa Nostra.

Les Halles du Boulingrin
Les Halles du Boulingrin sont un témoignage de l’architecture moderne du XXe siècle et une prouesse technique de l’ingénieur français Eugène Freyssinet. Elles ont entièrement été construites en béton armé entre 1927 et 1929, avec une voûte remarquable par son voile de béton mince de 7 cm d’épaisseur. A cause de problèmes de ventilation et du vieillissement prématuré du béton, la municipalité rémoise avait envisagé de démolir les Halles en 1987. L’émotion devant cette disparition programmée avait provoqué une mobilisation importante. Les Halles sont alors provisoirement protégées en 1988, puis finalement classées au titre des Monuments Historiques par décret ministériel, le 9 janvier 1990. Diverses affectations sont alors évoquées, notamment l’aménagement du Musée d’art de Reims, jusqu’à la décision finale en 2006 de rendre à l’œuvre de Freyssinet sa vocation originelle. Les travaux de réhabilitation des Halles démarrent en 2010. Inaugurées et ouvertes au public en septembre 2012, les nouvelles Halles du Boulingrin accueillent désormais le marché couvert du centre-ville de Reims trois fois par semaine. La mezzanine des Halles s’est, elle, transformée en lieu d’expositions, et le rez-de-chaussée reçoit ponctuellement des manifestations évènementielles, culturelles ou sportives. « En remettant un prix aux Halles Boulingrin de Reims, le jury a tenu tout d'abord à rendre hommage au courage de la décision datant de plus de 25 ans, de sauver cet exemple exceptionnel de l'architecture commerciale du 20ème siècle et de la construction en béton armé ».

La Cité-jardin de Stains
La Cité-jardin de Stains, réalisée entre 1921 et 1933, est l'un des nombreux exemples de cités-jardins qui se sont multipliés autour de la capitale entre 1912 et 1950. Prévue pour accueillir des familles travaillant dans les usines environnantes, elle compte environ 1640 logements dont 472 en pavillons, de types différents pour concourir à créer de la variété. Peu entretenues, parfois dégradées, les cités-jardins sont de plus en plus dépréciées au cours des années 1960. La valeur de la cité-jardin de Stains a été reconnue par son inscription au titre des sites en 1976, comme un ensemble architectural, urbain et paysager remarquable, témoin des premières politiques publiques en matière de logement social. En 2005, l’Oph 93, propriétaire de la cité-jardin de Stains, s’engage avec ses partenaires dans un vaste projet de réhabilitation (logements, façades, cœurs d’îlots, espaces communs) complété par le réaménagement des espaces publics porté par la communauté d’agglomération Plaine Commune. La protection et la rénovation sont relayées par un travail de mise en valeur patrimoniale et touristique qui débute par une réappropriation de la cité-jardin par ses habitants. Le jury « a estimé que le projet à Stains représentait un modèle pour rétablir les idéaux présentés dans une atmosphère primitive d'espoir et de détermination, apporter des avantages à la communauté actuelle et influencer les autres zones suburbaines avec les mêmes besoins. En outre, les améliorations devraient conduire à un sentiment renouvelé de fierté civique, aujourd'hui et à l'avenir ».

La Cérémonie de remise des Prix du Patrimoine Culturel se déroulera le 11 juin à l’Hôtel de Ville d’Oslo et sera co-présentée par Fabian Stang, Maire d’Oslo, Tibor Navracsics, Commissaire Européen à l’Education, Culture, Jeunesse et Sport, et Plácido Domingo, chanteur d’opéra renommé et Président d’Europa Nostra. Pendant la cérémonie, sept des projets lauréats recevront un Grand Prix, d’une valeur de 10 000 euros, et un des projets recevra le Prix du Public, décerné suite à un sondage en ligne effectué par Europa Nostra jusqu’au 31 mai.

Légendes photos

Les Halles Boulingrin rénovées à Reims, France © Photo G.Garitan - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0

Carte postale ancienne de la Cité-jardin de Stains éditée par Davoust © Photo Claude Shoshany - 2006

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque